Vous aimeriez ajouter un peu de piquant à votre vie sexuelle? Pas besoin d’aller à la boutique érotique du coin pour mettre la main sur des objets à la forme douteuse en silicone! Non! Vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin dans votre chambre à coucher! En effet, votre oreiller, s’il est bien utilisé, est capable de vraiment rendre votre sexe plus intense. Voici comment!

À LIRE AUSSI : Voici ENFIN comment vos vieux oreillers jaunis peuvent revenir blancs comme neuf!

1- Ce sera plus facile de trouver le point g de votre blonde

Si votre blonde met un oreiller dans le bas de son dos, juste avant la pénétration, ça devrait vous aider à trouver son point g. En effet, l’angle serait plus « optimal » qu’en temps normal. Peut-être cependant que vous devriez faire plusieurs tentatives avant de trouver la position parfaite de l’oreiller. 

 

2- Ça rendra le doggy style encore plus intense

Eh oui! Un ou plusieurs oreillers peuvent également être utilisés pendant un doggy style. Votre blonde peut se pencher dessus pour rendre la position plus confortable. Elle aura moins mal aux mains. De plus, comme avec le missionnaire, les oreilles permettent d’ajuster l’angle de pénétration. 

 

3- Les gâteries seront encore meilleures!

L’un des problèmes que rencontre votre blonde pendant une gâterie, c’est les maux de genoux. Elle peut rapidement avoir très mal, ce qui a un impact sur l’intensité et la durée de votre gâterie. Un oreiller placé stratégiquement sous ses genoux réglera ce problème. En prime, vous aurez probablement la meilleure gâterie de votre vie. Ce n’est pas rien, quand même, non?

 

4- Pour son plaisir solitaire…

Si jamais votre blonde est une adepte des plaisirs solitaires, un oreiller rendra ses séances plus « confortables »… Suggérez-lui de l’ajouter, la prochaine fois! Et pourquoi ne pas la « regarder » pendant qu’elle s’adonne à cette activité?

 

Source : Elite Daily.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Les 10 plus beaux terrains de golf

Source(s) image(s):
Oreiller sexe via Shutterstock.com

Commentaires