BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Un jour, je vais devoir apprendre à jouer de la guitare. C’est un rêve que je chéris depuis longtemps, mais dans lequel je n’ai jamais osé plonger. C’est pourquoi, à défaut de pouvoir jouer de cet instrument, j’apprécie les jeux de musique proposant d’utiliser des instruments en plastique. Par contre, je sais pertinemment qu’on a lancé trop de titres de ce style il y a quelques années au point de saturer le marché et d’user les consommateurs. Avec Guitar Hero Live, FreeStyleGames et Activision donnent-ils un nouveau souffle à ce genre ? Voyons voir.

À LIRE AUSSI: Noël: 10 suggestions de jeux-cadeaux !

 

Oubliez les autres Guitar Hero !

Oubliez l’ancienne guitare de la franchise Guitar Hero, elle n’existe plus ! Cette fois, FreeStyleGames a développé une très belle guitare de plastique comprenant deux séries de trois boutons chacune. La rangée du haut contient les notes noires affichées à l’écran tandis que la rangée du bas contient les notes blanches. La guitare contient aussi de nouveaux boutons de navigation tout comme un nouveau bouton Guitar Power très facile à appuyer avec le bas de la paume de notre main et servant à activer les power-ups présents dans le jeu.

Alors que certains ont dénoncé ce changement majeur dans la façon de jouer à Guitar Hero, je dois avouer que j’ai bien aimé ce nouveau style. Oui, c’est différent et oui, ça implique de réapprendre comment jouer, mais c’est intuitif et fonctionnel. Par ailleurs, pour les vétérans de Guitar Hero ou des jeux musicaux, la difficulté de Guitar Hero Live est assez relevée merci. Si les modes Débutant et Occasionnel sont faciles, le mode Normal et les suivants sont difficiles puisqu’ils impliquent d’appuyer sur les deux rangées de boutons, parfois en même temps. Rien d’impossible, mais rien de facile non plus !

 

Sortez le guitariste en vous sur une vraie scène !

Guitar Hero Live se divise en deux portions. La première est la fameuse partie Live, qui est exactement ce que son nom indique. Ainsi, plutôt que de présenter des personnages animés comme dans le passé, le jeu vous permet d’incarner un guitariste en chef devant un vrai public et au sein de divers groupes (tous fictifs). Vous verrez donc la foule et la scène comme si vous aviez les yeux du musicien, bien que tous ses mouvements seront générés automatiquement.

Selon votre performance, les autres membres du groupe et la foule réagiront de différentes façons. Ainsi, jouez mal et les musiciens vous dévisageront tandis que la foule vous huera, voire vous lancera carrément des objets. À l’inverse, jouez bien et les musiciens afficheront leur bonne humeur tandis que la foule sera en délire.

Cette partie de la portion Live est, pour le moins, très réussie. Même si les réactions sont préprogrammées, on a vraiment l’impression de jouer devant un public et, lorsqu’on rate beaucoup de notes, les réactions qu’on obtient provoquent bien malgré nous un grand malaise dans notre for intérieur. Qui plus est, même si ce sont tous des comédiens au sein des groupes, force est d’admettre que la logistique derrière la présentation de la portion Live a dû être colossale. Les enregistrements en différents contextes ont dû être nombreux et coûteux et il est difficile de nier le travail des développeurs derrière cela pour réellement nous donner l’impression de jouer dans des bands. Ne serait-ce que pour cela, on ne peut que saluer leur travail.

Cependant, la réalisation des chansons est un peu étrange lorsqu’on se retrouve sur scène, et ce, en raison des chanteurs. En fait, les acteurs ayant enregistré les performances ont fait du lyp-sinc et cela paraît. Voir un chanteur s’égosiller en imitant à la perfection celui de The Killers et passer à la chanson d’après au chanteur d’Imagine Dragons, disons que ça fait bizarre.

 

Les deux grandes lacunes de Guitar Hero Live

Ceci dit, il y a quand même deux importantes déceptions au niveau de la portion Live. La première est qu’on incarne un guitariste inconnu ne progressant pas au niveau de sa carrière. On ne fait que jouer dans divers groupes sur différentes scènes, sans plus. Du coup, non seulement on n’a pas l’impression de personnifier quelqu’un d’important, mais en plus, on n’a aucun sentiment de progression. Si le même principe est repris dans le futur, il serait intéressant d’inclure un mode Carrière comme on en a déjà vu au sein de Guitar Hero antérieurs.

L’autre déception concerne les pièces musicales proposées. Il y a quelques chansons classiques et la musique proposée couvre plusieurs styles, mais certains choix sont plus que douteux. Par exemple, si j’ai apprécié When You Were Young de The Killers ou My Songs Know What You Did in the Dark des Fall Out Boys, j’ai moins compris la présence de chansons comme Berzek d’Eminem ou Demons d’Imagine Dragon. Ce sont de bonnes chansons, mais qui ne mettent pas autant en valeur la guitare que d’autres pièces musicales qu’on aurait pu aller chercher. Bref, le choix musical de la portion Live est décevant.

 

Guitar Hero TV : une belle surprise !

Fort heureusement, la partie Guitar Hero TV vient compenser la pauvreté musicale de la section Live. Dans Guitar Hero TV, vous aurez droit à une sélection bien plus vaste de chansons et de styles. Vous jouerez sur les clips musicaux des chansons et pourrez comparer vos meilleurs scores avec les autres amateurs du jeu. Vous obtiendrez aussi de la monnaie virtuelle et des points de guitariste en jouant, vous permettant ainsi de débloquer davantage d’options et d’éléments esthétiques.

Si le choix musical est bien plus intéressant, ce n’est pas ce qui fait la grande force de Guitar Hero TV. En effet, ce sont plutôt les chaînes de musique en continu qui sont une belle surprise. Ainsi, 24 heures par jour, 7 jours par semaine, vous pourrez vous connecter sur l’un des canaux offerts et jouer avec de la musique en continu. Le style de musique change à toutes les heures et vous verrez le type de canaux prévus pour la journée comme lorsque vous consultez un télé-horaire. Autrement, si cela ne vous plaît pas, vous pourrez vous rabattre sur les chansons jouables à la pièce.

Personnellement, j’ai passé beaucoup de temps dans cette portion du jeu en raison, notamment, de la plus grande sélection musicale. Elle m’a aussi permis de découvrir de nouveaux groupes dans des styles que j’aimais, incluant le rock et le métal. En revanche, on ne peut importer une chanson de Guitar Hero TV pour l’amener dans la portion hors ligne du jeu, ce qui est dommage. De plus, ce ne sont pas toutes les chansons qui sont offertes en même temps pour tout le monde…

 

Trop d’accent sur les micro-transactions

…et c’est là où Guitar Hero TV déçoit. C’est un mode surprenant et plaisant, mais mettant aussi beaucoup (trop) de l’avant les micro-transactions. On vous rappellera constamment que vous pouvez acheter certaines options ou bien certains canaux, incluant les canaux Premium offrant en primeur les nouvelles chansons ajoutées par les développeurs à ceux voulant bien dépenser quelques dollars. De plus, il arrive fréquemment qu’entre deux chansons, le jeu vous rappelle que telle ou telle pièce est offerte, comme s’il s’agissait de petites info pubs. Ça devient lassant assez rapidement.

D’autre part, vous ne pouvez jouer à toutes les chansons du mode Guitar Hero TV indéfiniment. Effectivement, chaque chanson vous coûtera un jeton et ces jetons peuvent être achetés avec la monnaie du jeu. Personnellement, je n’ai jamais eu besoin d’acheter des jetons puisqu’on accumule de la monnaie virtuelle assez rapidement, mais c’est parce que je jouais seul. Lorsqu’on joue dans un party, notre nombre de jetons peut diminuer assez vite. Or, n’ayez crainte, Activision vous offre d’acheter une passe vous donnant accès à toutes les chansons du catalogue de Guitar Hero TV pour quelques dollars, et ce, pour 24 heures. Encore une fois, c’est un incitatif pour dépenser au-delà du coût du produit initial et, en plus, pour une durée limitée.

 

Devriez-vous y jouer ?

Ayant connu l’époque chaotique des jeux musicaux, j’étais sceptique envers Guitar Hero Live. Néanmoins, le jeu s’est avéré une belle surprise et je dois vous avouer que j’y joue souvent par pur plaisir. Chacune des portions du jeu possède son lot d’éléments problématiques, voire étranges, mais au final, c’est un jeu divertissant amenant les jeux musicaux ailleurs ce que qu’on a connu dans le passé. S’il pique votre curiosité, jetez-y un œil, il risque d’être aussi surprenant pour vous qu’il le fut pour moi !

 

Ce que vous aimerez :

- La nouvelle guitare avec les nouveaux boutons

- La nouvelle façon de jouer offrant beaucoup de plaisir

- Les chaînes de musique en continu de Guitar Hero TV

Ce que vous n’aimerez pas :

- Le choix musical restreint de Guitar Hero Live

- L’accent mis sur les micro-transactions du mode Guitar Hero TV

- Le manque de progression en tant que guitariste

 

Note : 8 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Test de Skylanders Superchargers - Un Skylanders chargé à bloc !

 

 

Source(s) image(s):
Forbes
Polygon
YouTube

genMultiPaging($sharing['Uid']);?>

Commentaires