J’avais été très impressionné par le premier tome de Earth 2, cette nouvelle série de DC Comics (en français, chez Urban Comics) qui proposait de visiter une Terre parallèle dans laquelle les plus grands super-héros étaient morts en tentant de sauver de justesse la planète. Si le premier tome mettait merveilleusement bien en scène le premier combat de nouveaux super-héros (Flash, Hawkgirl et Green Lantern), Secrets et origines, la suite, est loin de s’essouffler et propose encore plus de rythme et d’action. 

Même si le trio de héros était efficace dans le premier opus, le scénariste de la série, James Robinson, a cru bon d’ajouter une autre « merveille » (le nom qu’on donne aux nouveaux super-héros dans les albums) : le Docteur Fate. C'est un spécialiste en histoire égyptienne, qui se voit doter de pouvoirs extraordinaires lorsqu’il met un baume mystique. Et cette nouvelle tête est loin de passer inaperçu!

En fait, le tiers du récit se focalise sur ce dernier, alors qu’il tente de combattre, avec son nouvel allié Flash, Wotan, un vilain sorcier désirant s'emparer de la puissance du casque légendaire. Étonnamment, cette partie de l’histoire a des airs de roman d’horreur et rappelle parfois une série sombre comme Coffin Hill (Urban Comics). 

Je pense d’ailleurs que c’est l’une des forces de ce second chapitre : jouer habilement avec les ambiances. C’est comme si on était en présence d’un pot-pourri de décors et de styles. Secrets et origines propose, en sus de ce que je viens de dire, des affrontements « typiques » de super-héros dans les villes ou le ciel et des combats épiques, à la Justice League, mettant en scène un nombre incroyable de protagonistes. 

L’auteur n’a ainsi aucune difficulté à passer du très petit au très grand. À un certain moment, le lecteur a l’impression de lire une oeuvre d’horreur à glacer le sang et dans un autre, il est plutôt transporté dans une bande dessinée à grand déploiement où l’action pure et dure règne. 

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, ce mélange hétéroclite fonctionne à la perfection ou presque. En tout cas, je ne me suis pas ennuyé une seconde. C’est vrai. Le scénario n’est peut-être pas aussi profond que dans d’autres types de romans graphiques, mais, honnêtement, pour une oeuvre mettant en vedette des personnes en collant, c’est loin d’être mauvais. 

Sans un dessin d’une aussi grande qualité et versatilité, je ne crois pas que ce second tome m’aurait autant plu. Les personnages sont toujours aussi magnifiques. En revanche, les dessinateurs semblent avoir écouté les critiques et ont accordé une importance un peu plus élevée aux environnements. Ils ne sont pas encore les plus détaillés du monde. C’est toutefois une amélioration notable depuis le premier acte. 

Verdict 

Au final, Secrets et origines propose un beau mélange de ce que les comics ont de meilleur à offrir : des rebondissements, des batailles légendaires, des héros attachants et un dessin éclatant.

 

Earth 2, tome 2 - Secrets et origines 

James Robinson et Nicola Scott 

232 pages

Urban Comics  

 

Cote : 4,5 étoiles sur 5

Source(s) image(s):
Prologue

Commentaires