BORNES ÉLECTRIQUES

Peut-être avec-vous déjà vu une annonce d’un gars ou d’une entreprise qui offrait des cours de conduite en échange de « services personnels ». Et quand on parle de services personnels, on ne veut pas dire tondre le gazon… Il semblerait que cette pratique soit tout à fait légal. Du moins, si on se trouve dans ce pays.

À LIRE AUSSI : Savez-vous conduire en hiver?

En effet, les ministres de la Justice et du Transport néerlandais ont indiqué que ce genre de pratique était tout à fait légal. Oui, les femmes peuvent « payer » leurs cours de conduite en couchant avec leur instructeur. 

Par contre, il faut respecter certaines règles. Tout d’abord, les deux parties doivent être majeures. Comme on le sait, les adolescentes peuvent parfois suivre des cours de conduite. Elles sont donc exclues de cette « législation ». Et c’est une très bonne chose! 

De plus, les parties doivent se protéger. Ça va de soi! Finalement, pendant l’acte, ils ne doivent pas nuire à la sécurité publique. En d’autres mots, ils ne peuvent pas faire l’amour dans l’auto alors qu’elle se trouve à 120 km/h dans la voie rapide de l’autoroute! 

Attention! On le répète, si vous êtes une femme, sachez que cette pratique inusitée ne s’applique pas au Québec. En effet, pour le moment, elle semble seulement être en vigueur aux Pays-Bas

Quand on connait le prix des cours de conduite au Québec, pensez-vous que ce genre de pratique devrait être tolérée dans la belle province? Ce n’est pas un peu immoral? Et dans quel état se trouveraient les voitures des cours de conduite après plusieurs mois ? Ça sentirait sûrement le sexe et on retrouverait probablement toute sorte de fluide séché et de vieilles capotes. Ouache! 

 

Source : Daily Star. 

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Les sept pneus d’hiver à considérer

Source(s) image(s):
Femme auto via Shutterstock.com

Commentaires