Dans le passé, j’ai déjà testé plusieurs drones de Parrot, une entreprise française spécialisée notamment dans la conception de drones pour le grand public. Pendant le temps des fêtes, je me suis amusé avec le Jumping Race Drone - appelé plus communément Max. Voici ce que j’en ai pensé.

À LIRE AUSSI : Critique de la tondeuse électrique 5000 de Philips : un indispensable pour tous les hommes!

À l’instar de plusieurs autres drones, Max n’est pas livré avec une télécommande dédiée. La télécommande, c’est votre téléphone intelligent. Tout ce qu’il faut, c’est télécharger FreeFlight 3, une application gratuite compatible pour les appareils iOS et Android. Ce qui est bien avec cette application, c’est qu’elle ne permet pas uniquement de contrôler Max. En fait, la plupart des drones grand public de Parrot sont contrôlables via cette application. 

Avant de pouvoir m’amuser avec Max, j’ai toutefois dû le configurer et installer des mises à jour. La configuration est vraiment simple. On doit seulement se connecter au drone via le signal Wi-Fi qu'il émet. La démarche est identique à ce que l’on fait quand on doit se connecter à un réseau sans fil. 

Le processus de mise à jour, de son côté, n’est pas compliqué. L’application s’occupe de tout. Par contre, ça m’a semblé assez long (peut-être une quinzaine de minutes). J’avais hâte de jouer avec mon drone! 

Retomber en enfance 

Une fois la configuration et les mises à jour installées, j’ai enfin pu m’amuser avec Max! Étant doté d’une caméra de 640 par 480 pixels sur le devant, on n’a qu’à regarder l’écran de son cellulaire pour diriger son drone. On a presque l’impression de jouer à un jeu vidéo. 

La réception vidéo est bonne. Je n’ai ressenti aucune coupure. Toutefois, j’avoue qu’étant donné que le drone va assez vite (4 mètres par seconde), c’était parfois difficile de le contrôler avec l’écran de mon téléphone, surtout quand il y avait des obstacles. Je préférais alors faire la même chose qu’avec une voiture téléguidée : regarder directement le véhicule plutôt que l’écran de mon mobile. 

Max ne se déplace pas seulement très vite. Il est capable de sauter, de pivoter à 360 degrés et de faire toutes sortes d’autres figures. Sur l’application, il suffit d’appuyer sur différents boutons pour voir le drone effectuer un truc. C’est toujours impressionnant! 

Du point de vue du design, Max est assez léger, sans pour autant paraitre « cheap ». Il peut sauter de haut et foncer dans des obstacles sans se briser. Il est doté de deux lumières à l’avant et comporte des effets sonores. 

Le seul défaut est, à mon avis, son autonomie. La batterie dure environ 20 minutes et il en faut 25 pour la recharger. J’aurais aimé avoir une pile avec une meilleure durée de vie. 20 minutes, ça passe tellement vite quand on s’amuse! 

Verdict

Max est un drone qui plaira aux adolescents, mais également aux adultes. Il est robuste, facile à utiliser et est doté de plein de fonctions amusantes. L’essayer, c’est l’adopter! 

 

Ce que j’ai aimé :

- Configuration facile

- Application intuitive

- Caméra vidéo de qualité

- Léger, mais robuste

 

Ce que j’ai moins aimé

- Mises à jour longues

- Autonomie de la batterie trop courte

 

Vous avez aimé cet aticle? Consultez celui-ci :

Critique du rasoir série 7000 de Philips : un rasoir parfait pour les peaux sensibles!

Source(s) image(s):
Parrot

Commentaires