En sortant de la douche, vous avez l’habitude de vous aspergez de déodorant en vaporisateur pour sentir bon et éviter de sentir la sueur? Attention à la quantité que vous appliquez! Ça pourrait finir par vous tuer… littéralement!

À LIRE AUSSI : Toute votre vie vous avez mis votre déodorant de la mauvaise façon. Voici comment faire.

En août 2015, Thomas Twonsend, un adolescent de 16 ans a perdu la vie dans sa chambre. Plus tard, le personnel médical a conclu que la mort avait été provoqué par une surutilisation de déodorants en vaporisateur qu’il utilisait quotidiennement. Plus précisément, il serait mort d’une inhalation prolongée au butane. 

Thomas ne prenait pas souvent sa douche. À la place, il s’aspergeait de déodorant. Il faisait le même chose après s’être rasé. Des fois, il pouvait se servir de la moitié du vaporisateur pour une seule utilisation. Par semaine, il utilisait au moins un vaporisateur au complet. Selon sa mère, sa chambre était remplie de vaporisateur. 

L’enquête a révélé que le jeune homme avec un historique d’automutilation. Il n’était toutefois pas connu pour un usage abusif de drogue. Il n’avait pas non plus de tendances suicidaires. 

Il est mort une semaine avant de commencer le collège. Il souhaitait devenir maréchal-ferrant.

En tout cas, cette triste histoire nous confirme qu’il ne faut pas abuser des vaporisateurs parce que ça peut finir par vraiment nuire à votre santé! Vous ne devriez qu'en mettre le strict minimum et faire ça dans un endroit aéré ou, en tout cas, partir la ventilation de la salle de bain!

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

5 trucs pour arrêter de suer comme un porc

Source(s) image(s):
Deodorant spray via Shutterstock.com

Commentaires