BORNES ÉLECTRIQUES

Si j’évoque le mot « prison », à quoi pensez-vous ? Le mot « tatouage » vous est-il venu en tête ? Car qu’on se le dise, les tatouages sont très populaires « en dedans », parfois pour des raisons esthétiques, d’autres fois pour symboliser quelque chose chez le prisonnier. Pour vous en apprendre plus sur le sujet, voici quelques tatouages retrouvés dans les prisons et leurs significations !

À LIRE AUSSI: Les gangs les plus dangereux du monde

 

Le 1488

Ce n’est pas un tatouage que vous retrouverez dans une prison québécoise, voire dans une prison canadienne. En fait, le 1488 est un tatouage relié aux détenus nazis ou croyant fermement en la suprématie de la race blanche, comme ceux du gang Arian Brotherhood.

Pour comprendre le sens de ce tatouage, il faut le diviser en deux. Le 14 se rapporte aux 14 mots de la célèbre phrase du leader nazi David Lane : « We must secure the existence of our people and a future for White Children (Nous devons assurer l’existence de notre race et un futur pour les enfants blancs) ». Le 88 se rapporte à la huitième lettre de l’alphabet (H) en double afin de signifier Heil Hitler.

Le 1488 peut se retrouver n’importe où sur le corps du détenu.

 

La toile d’araignée

Vous avez peut-être vu ce tatouage sur la rue puisqu’il est populaire. Or, en prison, il a une signification bien précise.

La toile d’araignée signifie que le prisonnier l’arborant a purgé ou purge une longue peine d’emprisonnement, l’image étant que la proie de l’araignée se retrouve coincée au milieu de la toile comme le prisonnier se retrouve pris derrière les barreaux. Généralement, un prisonnier se fait tatouer la toile sur le coude, mais on peut aussi retrouver ce tatouage sur le cou.

Comment savoir si ce tatouage appartient à un ex-détenu ou à un quidam si vous le voyez sur la rue ? Regardez s’il y a des couleurs. Si vous en voyez, cela veut probablement dire que ce tatouage n’appartient pas à quelqu’un ayant été incarcéré puisque les tatoueurs n’ont généralement pas accès à de l’encre de couleur au sein des murs.

 

Les larmes

C’est un tatouage qui n’a pas de définition globale. En fait, selon la région du monde où vous vous situez, il peut avoir différentes significations.

Ainsi, les larmes peuvent vouloir dire qu’un prisonnier purge une longue peine d’emprisonnement, qu’il a commis un meurtre, qu’il a tenté de tuer, qu’un ami du détenu s’est fait assassiner et qu’il cherche à le venger, etc. Néanmoins, une croyance assez répandue veut que si au moins une larme est remplie d'encre, cela signifie que le détenu a commis au moins un meurtre.

Petit conseil à ceux voulant se faire tatouer des larmes près de leurs yeux : arrangez-vous pour ne pas aller derrière les barreaux. On rapporte que les nouveaux prisonniers arborant des larmes se font des ennemis très rapidement une fois incarcérés par ce que peut représenter ce tatouage, ce qui peut leur coûter très cher.

 

Les trois points

Restons près de la région de l’œil en parlant des trois points. Ce tatouage est d’origine espagnole et signifie « Mi Vida Loca (Ma vie folle) ». Il n’est associé à aucun gang, mais vise plutôt à symboliser la vie pour le moins folle des membres de gangs.

Toutefois, la signification des trois points peut être différente selon la région du monde. Ainsi, en France, si un détenu se fait tatouer un seul point sous l'oeil, cela signifie qu'il est un proxénète. Trois points symbolise la mort aux policiers, contrairement à la signification espagnole du tatouage. Enfin, cinq points traduisent le temps passé en prison par la personne. Le point du milieu symbolise le détenu tandis que les quatre autres points représentent les quatre murs au sein desquels il a été ou continue d'être enfermé.

 

Les fils barbelés

Traditionnellement, le nombre de barbelés tatoués sur le corps d'un prisonnier représente le nombre d'années qu'il a purgées. Bien qu'on puisse retrouver ce tatouage un peu partout sur le corps d'un détenu, certains prisonniers russes se le font tatouer sur le front. Cela veut dire que la personne en question purge une sentence de prison à vie sans possibilité d'aller en appel de sa condamnation.

 

L'horloge sans aiguilles

Ce tatouage représente le temps en prison, qui peut être très long. Généralement, on retrouve cette image sur le corps de détenus devant purger de longues peines d'emprisonnement, voire des sentences à vie. Pour eux, qu'importe l'heure qu'il est, cela ne change absolument rien à leur situation.

 

Les yeux sur l'estomac

Vous ne retrouverez probablement pas ce tatouage dans les prisons occidentales. En effet, il semble que cette image soit l'apanage des pénitenciers russes. Lorsqu'un détenu arbore deux yeux sur son estomac, cela signifie qu'il est homosexuel. On vous laisse deviner ce qui symbolise le nez de l'individu !

 

Le couteau à travers la gorge

Un petit dernier retrouvé également au sein des prisons russes. Lorsqu'un détenu se fait tatouer un couteau lui traversant la gorge de bord en bord, cela veut dire qu'il a tué une autre personne en prison et qu'il est disponible pour remplir un autre contrat. Les agents correctionnels surveillent plus qu'attentivement ces détenus, qui représentent évidemment de grands dangers pour tous les autres prisonniers.

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

18 portraits de membres de gangs de rue parmi les plus dangereuses au monde

Source(s) image(s):
Zeczi
Tattoos Win
SloDive
Buzzle
DailyMail

Commentaires