Lorsqu’ils songent à acquérir une nouvelle voiture et qu’ils se tournent vers la location ou le financement, la majorité des consommateurs regardent avant tout le paiement mensuel.

LIRE AUSSI: La Honda Civic et Volvo XC90, véhicules de l’année

 

C’est tout à fait normal et en effet, il s’agit de l’élément le plus important dans la préparation du budget auto. Cela dit, si l’on oublie de prendre en considération les dépenses autres qui s’ajoutent lorsque nous sommes propriétaires d’un véhicule, nous pourrions avoir quelques surprises. Certaines dépenses fixes reviendront mensuellement et elles sont donc plus faciles à quantifier. Par contre, il ne faut pas oublier les frais reliés aux réparations, aux pneus et même aux contraventions qui, sans être récurrents, viendront éventuellement.

Débutons avec les frais fixes. Outre le paiement mensuel, nous avons également les frais en carburant et les frais d’assurances. Nous devons aussi prendre en ligne de compte les montants rattachés au permis et aux immatriculations.

Afin d’établir votre budget, additionnez le montant de votre permis et des plaques et divisez en 12. Ajoutez à cela votre paiement mensuel pour la voiture et les assurances. Regardez ensuite le nombre de kilomètres que vous prévoyez parcourir annuellement, et divisez par 100. Multipliez par la consommation moyenne de votre véhicule (par exemple, 8,0 litres aux 100 kilomètres) et vous aurez une bonne estimation du nombre de litres d’essence que vous utiliserez. Multipliez le tout par 1,20 $ afin d’avoir une idée du montant annuel à prévoir en essence.

Ce ne sera pas exact, et oui le prix du litre d’essence va fluctuer, mais au moins vous aurez une bonne moyenne.

Ensuite, il faut calculer les pneus. La majorité des consommateurs changent de pneus tous les trois ans. Donc, pour les pneus d’été déjà inclus avec le véhicule au départ, ils devront être remplacés au moins une fois. Le prix des pneus d’été variera en fonction du véhicule, mais il vaut mieux en mettre plus que moins, alors disons 700 $ pour l’achat, la pose et l’entreposage.

Puis il y a les pneus d’hiver. S’ils n’ont pas été inclus au moment de la négociation, vous aurez probablement à les changer deux fois si vous comptez conserver votre véhicule entre trois et cinq ans. Encore une fois, plusieurs trouveront une façon d’économiser, mais disons 1 500 $ pour les deux jeux de pneus. Si nous conservons notre véhicule cinq ans, il faut donc prévoir 37 $ de plus par mois.

Vient ensuite l’entretien. Il est assez facile de calculer ce coût en vous informant auprès de votre concessionnaire combien il faut dépenser pour un changement d’huile et les différents entretiens préventifs ainsi que les échéanciers de chacun. Encore une fois, divisez par le nombre de mois où vous serez propriétaire afin d’avoir un budget solide.

Finalement, ajoutez tous les frais connus tels que les montants pour le stationnement si applicable. Ensuite, il est sage d’ajouter un montant entre 10 et 15 % du budget mensuel qui sera disponible pour les réparations une fois la garantie terminée et/ou pour les contraventions ou les déductibles au niveau de l’assurance. Cet ajout servira en quelque sorte d’épargnes qui, si jamais vous n’en avez pas besoin, pourra payer vos prochaines vacances.

Encore une fois, chaque situation sera différente et le budget sera différent en fonction du véhicule. L’aspect important ici est de se rappeler que le coût réel d’une voiture dépasse largement le paiement mensuel.

 

Si, en calculant votre budget vous vous rendez compte qu’il cadre mal dans votre situation financière actuelle, il serait peut-être bon de vous tourner vers un véhicule plus abordable. 

Source: EcoloAuto.com

 

Vous avez aimé cet article? Consultez également celui ci:

La Honda Civic et Volvo XC90, véhicules de l’année

Source(s) image(s):
EcoloAuto.com

Commentaires