BORNES ÉLECTRIQUES

Quand on parle de fréquences et de masturbation, il n’y a malheureusement pas de nombres précis. Certains gars le font une fois tous les jours et peuvent vivre normalement, alors que d’autres ne le font qu’une fois par mois ou même moins encore. Ainsi, lorsque l’on parle de dépendance à la masturbation, on ne peut pas se fier aux chiffres. Il faut plutôt regarder ces cinq signes.

À LIRE AUSSI : 15 choses auxquelles elle pense pendant qu’elle se donne du plaisir seule, sans vous

1- Vous vous faites mal 

Si vous sentez de la douleur sur votre pénis ou que vous voyez des plaques rouges ou de l’irritation, ça veut peut-être dire que votre membre est trop sollicité. Vous devriez arrêter, car ça peut mener à des problèmes de santé beaucoup plus graves! 

 

2- Vous n’êtes plus fiable au travail et dans votre vie privée

Vous avez rendez-vous au resto à 18h30, mais vous arrivez finalement à 19h parce que vous étiez trop occupé à jouer avec votre corps? Au travail, vous allez aux toilettes vous masturber ou vous faites des petits aller-retour à votre domicile pour vous soulager? Bref, si vous voyez que ça nuit à votre travail ou que vous n’êtes plus fiable dans votre vie privée, il est peut-être temps d’arrêter. 

 

3- Vous êtes incapables d’éjaculer autrement

C’est l’un des signes qui ne trompent pas. Si pour aucune autre raison vous n’êtes plus capable de venir chaque fois que vous faites l’amour avec votre blonde, ça veut peut-être dire que vous jouez un peu trop du poignet. Bien sûr, on exclut ici le stress et les autres problèmes de santé. 

 

4- C’est la première et la dernière chose à laquelle vous pensez dans la journée

La masturbation, comme une drogue, hante vos pensées? C’est clairement le temps d’arrêter! C’est normal d’y penser de temps en temps, mais pas constamment! 

 

5- Vous êtes incapable de vous contrôler 

Vous avez déjà essayé d’arrêter ou de réduire les fréquences de vos plaisirs solitaires, mais vous avez échoué, chaque fois? Vous êtes probablement dépendant à la masturbation. Vous êtes comme un fumeur ou un joueur compulsif qui veut arrêter sa dépendance : vous avez besoin d’aide. Heureusement, les professionnels de la santé mentale sont de plus en plus au courant de cette dépendance et pourront vous aider à y mettre un terme. 

 

Source : Men’s Health. 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

7 choses que vous ignoriez sur le plaisir solitaire féminin

Source(s) image(s):
Main sang via Shutterstock.com

Commentaires