Vous avez déjà pratiqué le sexe anal et vous voudriez le refaire? Vous aimeriez initier votre blonde aux joies que procure cette position? Dans les deux cas, vous devriez d’abord prendre connaissance, votre blonde et vous, de cette nouvelle étude parue récemment dans The American Journal of Gastroenterology. Ça risque de changer bien des choses…

À LIRE AUSSI : 6 questions que tu devrais toujours lui poser AVANT de la pénétrer

En analysant des données de 2009 et de 2010 du National Health and Nutrition Examination Surveys, des chercheurs du Département de médecine de l’Université de l’Alabama à Birmingham ont trouvé, dans un premier temps, qu’environ 37 % des femmes et 5 % des hommes pratiquaient le sexe par la porte d’en arrière. 

Ensuite, ils ont découvert que les personnes qui pratiquaient, sur une base régulière, le sexe anal, souffraient plus souvent d’incontinence fécale (faire caca dans ses pantalons sans le vouloir) que les autres. 

Plus précisément, près d’une femme sur 10 (9,9 %) qui étaient adeptes de cette position sexuelle souffrait d’incontinence fécale, contre 7,4 % pour les non-adeptes. En un mois, les pratiquantes du sexe anal avaient 50 % plus de risques que les autres femmes de souffrir de « fuites anales ».

Les chercheurs ont découvert que le sexe anal causait une dilatation de l’appareil sphinctérien (composé des sphincters interne et externe). Éventuellement, il devenait plus souple, ce qui pouvait occasionner certaines fuites gênantes.

Par ailleurs, il est bon de noter que cette étude est restée muette sur un facteur important : la fréquence. On ne sait pas à partir de combien de fois ça devient « dangereux » pour la femme de pratiquer le sexe anal.

Si jamais votre blonde a déjà des problèmes d’incontinences fécales, les chercheurs pensent que des exercices anaux ou les exercices de Kegel peuvent aider à renverser la vapeur ou à les prévenir. 

Cette étude est tout de même surprenante, étant donné qu’il y a quelques jours, une autre étude disait que le sexe anal était bon pour la santé. C’est ça le problème avec les études. C’est qu’on peut parfois leur faire dire ce que l’on veut! 

 

Source : Woman’s Health.

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

Si tu fais ces 7 choses-là, c’est que tu en as une TOUTE PETITE

Source(s) image(s):
Anal via Shutterstock.com
Chocolat via Shutterstock.com

Commentaires