BORNES ÉLECTRIQUES

C’était une journée bien ordinaire. J’avais des plans un peu fous en tête dont je voulais lui faire part. Je désirais connaître son opinion de mâle alpha et savoir s’il allait me soutenir dans mes changements d’habitudes de vie. Puis, il m’a coupé dans mon élan de confession… ma gorge s’est serrée et mon cœur a arrêté de battre pendant un instant. Seigneur que je connaissais trop bien ce regard. Celui qu’il m’avait déjà lancé plusieurs fois. Celui du doute, encore une fois.

À LIRE AUSSI : La fois où je me suis sentie en «probation» dans mon couple

 

Il m’a dit qu’il était malheureux, qu’il avait essayé. Il m’a dit combien il m’aimait et combien, lorsqu’il m’a vu la première fois, il avait su qu’il sortirait avec moi un jour. Il m’a promis qu’il ne me ferait pas souffrir et combien il avait envie de me protéger. Oui, il m’a dit de merveilleuses choses et pourtant… pourtant, il m’a annoncé en pleurant qu’il ne savait pas s’il devait rompre avec moi pour être de nouveau heureux. Je comprends qu’il vient de vivre des moments difficiles, je les ai aussi vécus avec lui en le soutenant le plus que j’ai pu. J’ai réellement tout fait pour être une bonne blonde. Mais est-ce suffisant ?

 

Bref, j’ai passé les derniers jours à repasser dans ma tête ma relation et à penser à ce qu’aurait l’air ma vie sans lui à mes côtés. J’ai aussi pensé à moi. Je me suis demandé si je voulais encore vivre dans l’incertitude quotidienne, et ce, malgré tout l’amour et le respect que j’ai pour lui. Je n’ai malheureusement pas trouvé les réponses à toutes mes questions encore. Près de 3 ans de relation ne peuvent s’estomper en un claquement de doigts… 

 

J’ai compris quelque chose dans les 2 derniers jours. J’ai compris qu’on pouvait aimer très fort quelqu’un sans pour autant être la bonne personne pour elle. J’imagine que c’est peut-être ce que pense l’homme que j’aime présentement. C’est un fait : celui qui partage ma vie tous les jours a des doutes sur «nous» et il ne va pas bien. Il cherche du réconfort dans son travail et non pas dans mes bras. Malgré nos efforts, je ne sais pas si on pourra continuer très longtemps comme ça ou, en tout cas, si moi je pourrai le faire. Oui, on peut le dire, l’amour c’est compliqué, stressant et chiant parfois.

 

On peut croire que les couples modernes sont comme ceux qu’avaient nos grands-parents et qu’ils durent pour toujours. Bien que cette conception est belle et que plusieurs y rêve, elle tend malheureusement à disparaître, on dirait.  

 

Certains couples se disent qu’ils s’aiment et pourtant… ils préfèrent rompre. J’avoue ne plus savoir ce que je veux. Je souhaite ne plus suivre ce cercle vicieux de marde dans lequel je suis. Oui, je l’avoue, j’ai peur. J’ai peur de me retrouver seule et de devoir jongler avec tous les aléas de la vie avec seulement ma petite personne pour m’épauler dans les moments difficiles comme dans les moments heureux. 

 

Je pense fermement qu'en amour, tout ne peut être toujours parfait. Je crois qu'il y a des hauts et des bas. Je crois que les couples forts sont ceux qui arrivent à passer au travers les épreuves de la vie et qui arrivent à communiquer dans le respect. 

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez cet article :

Ce que j’aimerais te dire à toi, mon ancien «fuck friend»

Source(s) image(s):
Giphy

Commentaires