BORNES ÉLECTRIQUES

J'avais plus ou moins apprécié Dying Light lorsque Techland et Warner Bros. l'ont lancé. Or, quand on m'a offert de tester son énorme expansion The Following, je n'ai eu d'autre choix que de replonger dans cet univers rempli de zombies même si cela ne m'enchantait pas. Dieu merci, j'ai enfin pu réaliser pourquoi tant de personnes ont apprécié cette aventure, en plus d'avoir encore plus de plaisir à massacrer de la chair morte grâce aux nouvelles possibilités de l'extension !

À LIRE AUSSI: Les jeux à surveiller en mars !

 

Histoire dans la même lignée que Dying Light

The Following vous replonge dans la peau de Kyle Crane, le grand héros de Dying Light. Désirant toujours aider les habitants de la cité d'Harran, Crane a vent d'une rumeur à l'effet qu'une ville rurale située aux abords d'Harran abrite des gens insensibles aux morsures des zombies. Il n'en faut pas plus au mercenaire pour enquêter sur la nature de cette rumeur, ce qui l'amènera à confronter une étrange secte gardant pour elle le remède contre la zombification.

Encore une fois, côté scénario, The Following est plutôt mince. Sauf un excellent rebondissement en toute fin de jeu, l'histoire ne vous tiendra pas particulièrement en haleine. Et comme dans Dying Light, il faut compter sur les missions secondaires pour avoir un portrait global de ce nouvel univers puisque simplement se concentrer sur les quêtes principales ne vous donnera accès qu'à un échantillon de la richesse de The Following. Cependant, en faisant cela, attendez-vous à ressentir une certaine répétition dans les tâches qu'on vous demandera, The Following n'étant pas toujours un modèle au niveau de la diversité des missions.

 

Pour les vétérans du jeu original

L'extension de Dying Light ne s'adresse pas à ceux ayant peu joué au jeu original. Pour vous dire, en partant, on vous recommande d'utiliser un personnage ayant atteint minimalement un niveau 12 de Survivant. The Following tient donc pour acquis que vous connaissez Dying Light et que vous êtes  prêt à affronter des hordes de zombies sans qu'on ne vous tienne par la main. Risquer de plonger dans cette extension sans avoir suffisamment joué à l'aventure de base pourrait ainsi s'avérer très difficile pour le joueur que vous êtes.

À la source, Techland n'a pas tellement modifié la recette de Dying Light. La majorité des zombies du jeu original sont de retour, tout comme les techniques que Crane peut utiliser pour exploiter le terrain de jeu proposé. Bien entendu, il y a quelques nouveaux monstres (dont d'énormes boss assez difficiles à tuer), mais globalement, c'est une continuité de Dying Light qu'on nous propose comme on est en droit de s'y attendre d'une extension. Toutefois, j'ai bien aimé l'ajout de certaines armes, en particulier l'arbalète qui permet de tuer des zombies à distance en toute discrétion. Oui, à certaines occasions, vous aurez l'impression d'être davantage Daryll de The Walking Dead que Kyle Crane !

 

Massacrez des zombies en VTT !

Ceci dit, le coeur de cette nouvelle extension est le nouveau véhicule qu'on vous offrira gratuitement très tôt dans l'aventure. Si l'essence de Dying Light n'a pas vraiment été changée, le VTT qu'on met entre vos mains ouvre la voie à de nombreuses possibilités au sein de l'immense monde de The Following. Le VTT n'est pas seulement un engin qu'on vous offre pour bouger plus rapidement, il est carrément une arme de destruction que vous pourrez utiliser afin de massacrer encore plus de zombies.

Tout comme les armes du jeu, le VTT peut se modifier en cours de partie à l'aide de pièces et de plans que vous ramasserez. D'un simple véhicule à quatre roues, vous pourrez construire une petite machine de guerre arborant notamment des lames, des béliers et même des lance-flammes ! Même si vous ne serez pas totalement à l'abri des attaques de zombies en conduisant votre bolide (certains zombies parviendront à vous mordre en sautant dessus), le VTT ajoute un élément de folie très plaisant à l'univers de Dying Light. Certes, on a parfois l'impression que ce n'est qu'un prétexte pour rouler dans des hordes de zombies, mais on ne peut nier que c'est très divertissant, surtout à quatre joueurs alors que deux joueurs peuvent piloter deux VTTs tandis que les deux autres assis en arrière pourront tirer sur tout ce qui bouge !

Par ailleurs, l'ajout du VTT fait en sorte que Techland a bonifié les aptitudes de Crane ainsi que les activités proposées. Ainsi, en conduisant dans les plaines du jeu et en frappant à qui mieux-mieux des zombies, vous améliorerez votre niveau de conducteur, vous donnant ainsi accès à plus d'habiletés. De plus, vous retrouverez de nouvelles courses pouvant se disputer seul ou en multijoueur. Je n'ai pas été particulièrement emballé par cette activité connexe (tout comme je n'étais pas un grand fan des courses à obstacles dans Dying Light), mais pour ceux voulant défier d'autres joueurs dans des courses remplies de zombies, ce peut être intéressant.

 

Devriez-vous y jouer ?

C'est une extension digne de ce nom que nous propose Techland avec Dying Light : The Following. À une époque où les jeux sont de plus en plus divisés et où on nous demande plus d'argent sans nécessairement avoir plus de contenu, Dying Light : The Following est un exemple à suivre. Le monde est immense, les activités pullulent et le plaisir de massacrer du zombie à pied ou avec un VTT est encore plus intense que dans le jeu original.

Ce n'est pas parfait, mais pour ceux ayant aimé Dying Light, je ne peux que vous recommander cette extension. Et pour ceux ne connaissant pas ce jeu, allez donc jeter un oeil sur l'édition améliorée qui fut lancée en même temps que l'extension, vous y trouverez un jeu difficile, mais très accrocheur si vous prenez la peine de comprendre les différentes possibilités qu'il met à votre disposition !

 

Ce que vous aimerez:

- La quantité colossale de contenu

- Le nouveau VTT qui permet de bouger plus vite et de massacrer encore plus de zombies

- Le plaisir de parcourir ce nouveau monde et d'exploiter ses possibilités

Ce que vous n'aimerez pas:

- L'histoire plutôt mince

- Certains problèmes de Dying Light encore présents (dont l'ennuyant mini-jeu de crochetage)

- Le manque de diversité dans les zombies

 

Note: 8,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Test du jeu Dying Light: Mieux que Dead Island, mais...

Source(s) image(s):
VG247
YouTube

Commentaires