La plupart des gars ont déjà expérimenté le phénomène des « blue balls », vous savez quand on a mal à nos testicules après avoir été vraiment beaucoup excité sans avoir pu évacuer la sauce. Ça arrive souvent quand on embrasse amoureusement une fille pendant de longues minutes pour la première fois et qu’on ne va pas plus loin. Mais saviez-vous que les femmes pouvaient également expérimenter un phénomène semblable?

À LIRE AUSSI : 10 jobs payantes pour ceux qui détestent l’école

Lorsque vous faites l’amour avec une femme et qu’elle n’a pas d’orgasme, elle peut sentir une douleur dans les lèvres et le clitoris. En effet, ses parties intimes se gorgent de sang quand elle est excitée et ça finit pas être douloureux si elle ne vient pas. Et il semble que la seule « solution » pour régler rapidement le problème soit de libérer cette tension par un orgasme. Ainsi, certaines femmes n’hésitent pas à se masturber pour se soulager.

Ainsi, ce n’est pas suffisant de juste tripoter votre blonde. Il faut vous assurer, quand vous faites l’amour avec elle, qu’elle puisse atteindre l’orgasme. Et si vous pensez que ce n’est pas votre problème parce que votre blonde vient tout le temps, vous serez surpris d’apprendre que 64 % des femmes seulement sont capables d’avoir un orgasme pendant le sexe, selon le National Survey of Sex and Behaviour. Donc, c’est un problème plus commun qu’on croit. 

D’ailleurs, si votre amoureuse n’a jamais l’occasion de venir à l’issue d’un rapport sexuel, elle pourrait commencer à exprimer de la frustration, notamment à cause de cette étrange douleur dans les parties intimes. À long terme, elle pourrait vouloir ne plus faire l’amour avec vous et se satisfaire avec ses doigts… 

Pour vous assurer qu’elle puisse avoir un orgasme, prenez votre temps au lit, ne lésinez pas sur le sexe oral et utilisez ses zones érogènes à votre avantage!

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

Les 10 métiers des gars qui se font le plus «swiper» sur Tinder

Source(s) image(s):
Couple bed via Shutterstock.com

Commentaires