BORNES ÉLECTRIQUES

Le tigre vert le plus populaire de la bande dessinée est de retour! « Green Anatomy », le quatrième tome de « Grrreeny », vient en effet de paraitre chez MAD Fabrik et nous réserve une tonne de surprises!

Je ne sais pas où Midam trouve ces idées, mais, une fois de plus, le bédéiste belge nous a pondu un album rafraichissant, drôle et ludique! 

Encore une fois, Grrreeny, le jeune tigre qui est devenu tout vert après s’être baigné dans un lac radioactif, entend bien convertir les habitants de sa jungle aux vertus de l’écologie... avec ou sans leur consentement! Mais avant de continuer à propager la bonne nouvelle, il devra anéantir une nouvelle menace : les braconniers. 

Midam s’inspire ainsi de l’actualité pour bâtir près de la moitié de ses gags (le livre reprend la même formule : un gag par planche). Il évoque par exemple la triste histoire des rhinocéros qui sont maintenant sur le bord de l’extinction ou encore des « chasseurs » qui désirent tuer le plus grand nombre d’espèces rares possible simplement pour garnir leur tableau de chasse. 

L’humour m’a d’ailleurs semblé plus violent que dans les autres opus. Plusieurs sketchs ont autant d’hémoglobine que ceux de Kid Paddle ou de Game Over. Si vous connaissez ces séries, également créées par Midam, vous savez qu’elles ne font pas toujours dans la dentelle…

Malgré cela, Grrreeny continue toujours de nous sensibiliser subtilement sur les problématiques environnementales. Bon. Il ne fera pas de nous des écologistes confirmés. En revanche, les prochains articles de presse traitant de déversement de pétrole dans l’océan ou de disparition d’espèces nous interpelleront un peu plus.

Si vous avez lu les autres albums, le dessin vous semblera étrangement familier. Et pour cause, il n’a pas changé d’un iota. Il est toujours aussi coloré et agréable pour les yeux. Notons toutefois l’apparition de nouveaux personnages du côté des humains. 

Ce quatrième volume a cependant un petit plus que les autres n’ont pas : un cahier scientifique de 8 pages illustré par l’auteur lui-même. Le cahier est écrit par un entomologiste, Yves Gomy, et a pour but de baptiser deux nouvelles espèces. Le nom de l’une d’elles - Phloeolister midami - rend hommage à Midam.

Ce supplément s’adresse à des lecteurs plus âgés et qui, de préférence, aiment les insectes, car il est assez technique.

Verdict 

Les fans auront encore une fois beaucoup de plaisir à suivre Grrreeny dans ses nouvelles aventures! Si vous ne connaissez pas cette série, rien ne vous empêche de commencer par ce numéro, car scénaristiquement aucun des albums ne se suit. En revanche, vous rigolerez bien plus si vous suivez l'ordre chronologique de parution!

 

Grrreeny, tome 4 : Green Anatomy 

Midam

56 pages

MAD Fabrik

 

Cote : 3,5 étoiles sur 5

Source(s) image(s):
Hachette Canada

Commentaires