BORNES ÉLECTRIQUES

Choisir un nom de voiture est un exercice de marketing important. Mais tous ne réussissent pas aussi bien, et certains véhicules traverseront davantage l’histoire pour leur appellation que pour leur profil.

À LIRE AUSSI : Essai routier Kia Sportage 2017, petit VUS au style unique

Dans quelques jours, Mazda dévoilera au salon de Beijing, en Chine, un multisegment profilé du nom de CX-4. L’emploi du chiffre 4 ici est étonnant puisque, on le sait, il se prononce comme le mot mort en Japonais. En souhaitant que le nom ne soit pas un mauvais présage.

Ce n’est cependant pas le seul véhicule de l’histoire à devoir lutter avec son nom. Il y en a des dizaines (les Européens ont par exemple eu droit à une chinoise Geely Rural Nanny ou à un Isuzu Mysterious Utility Wizard).

Ne vous réjouissez pas trop vite, nos noms nord-américain ne sont pas toujours un succès non plus.

Ford Probe

Si vous ne parlez pas Anglais, le nom est original. Mais quand on la traduit, il devient sonde, et fait plutôt penser à ce qui s’enfonce dans certaines parties de votre corps au moment d’examens médicaux.

Chevrolet Nova

En Amérique du sud, le mot Nova signifie plutôt Ne va pas. Un signe précurseur?

Buick Lacrosse

Doit-on vraiment préciser le sens? Au Canada, elle s’est appelée Allure quelques temps, mais a repris depuis son nom d’origine.

Audi E-tron

Prononcé à l’anglais, il fait référence à l’électricité. Prononcé à la française, il frôle davantage les excréments!

Honda That’s

Le véhicule est japonais, mais avouez que le nom laisse perplexe. On voulait que les gens disent That’s it…. Tentative ratée.

 

Et vous, quel est le pire nom de voiture que vous connaissez?

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Jeep et ses 7 prototypes

Source(s) image(s):
Ecoloauto.com

Commentaires