Quel genre d’homme êtes-vous? Êtes-vous du genre à discuter de longues heures après avoir fait l’amour avec votre blonde? Ou êtes-vous plutôt du genre à vous endormir instantanément dès que c'est fini? Si vous appartenez à la deuxième catégorie d’homme, vous serez heureux (ou pas) de savoir que, selon une étude publiée dans le Journal of Social and Personal Relationships, vous êtes un macho.

À LIRE AUSSI : Macho ou whippet?

Des chercheurs de l’Université du Connecticut ont pris des échantillons de salives de 253 adultes. Chaque jour, ces hommes et ces femmes devaient compléter, pendant deux semaines, un journal de bord en ligne en décrivant notamment la nature de leurs activités sexuelles, s’ils avaient eu un orgasme et s’ils avaient eu une discussion après leurs rapports sexuels.

Ils ont découvert que les gens qui avaient des niveaux de testostérone élevés voyaient les discussions post-sexe plus risquées et moins bénéfiques pour le couple que ceux et celles qui avaient des niveaux faibles. Ils avaient donc tendance à s'endormir plus rapidement après le sexe.

En plus, les gens avec des niveaux élevés avaient moins tendance à parler de leurs émotions et étaient plus susceptibles de dire des choses négatives à leur partenaire que les autres.

Selon les chercheurs, les conversations sur l’oreiller sont importantes dans le couple. Elles aident à ce que les deux partenaires soient satisfaits sexuellement, en plus d’augmenter la satisfaction et l’intimité dans le couple.

En terminant, il est bon de préciser que la relation entre les niveaux de testostérone et la présence ou non de discussions après le sexe touche seulement les gens qui n’ont pas eu d’orgasme à l’issue du rapport sexuel. Ceux qui ont joui agissent comme une personne avec des niveaux bas de testostérones.

Source : Daily Mail.

 

Vous avez aimé cet article? Lisez celui-ci:

Votre emploi en dit long sur votre vie sexuelle!

Source(s) image(s):
Sleep after sex via Shutterstock.com

Commentaires