BORNES ÉLECTRIQUES

Des 45 pour cent des gens qui produisent leurs propres déclarations de revenus, 1 sur 4 attendra jusqu'à la dernière semaine précédant la date limite pour la produire. Cela te semble-t-il familier?

Par Gerry Vittoratos, blogueur invité

 
Produire sa déclaration de revenus soi-même n’est pas difficile. En fait, avec la croissance d’outils intelligents qui sont désormais disponibles aux gens à la maison, il n’a jamais été aussi facile de produire une déclaration rapide et compréhensive – sans se ruiner. Certains logiciels comprennent maintenant des outils intelligents qui vous pose des questions pertinentes pour vous guider et les messages d’avertissement qui vous informe des erreurs potentielles détectées dans votre dossier, tous en assurant un remboursement compréhensive et abordable.
 
Avant de commencer, voici tous ce qu’il faut savoir cette année :

 
Les nouveaux crédits à connaître
 

Intérêts payés sur vos prêts étudiants – Apprentis
Vous pouvez demander un montant pour les intérêts que vous ou une personne qui vous est liée avez payés sur ce prêt en 2015 ou dans les cinq années précédentes. Le montant des intérêts payés sur le prêt canadien aux apprentis pour les apprentis inscrits à un programme d’apprentissage d’un métier Sceau rouge peut être demandé. Auparavant, seulement les étudiants de CEGEP et d’université pouvaient réclamer ce crédit sur leurs prêts étudiants.
 
Le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants
Le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants est devenu un crédit remboursable. Avec ce crédit, vous pouvez réclamer les frais payés en 2015 pour l’inscription ou pour l’adhésion de votre enfant (de 15 ans ou moins), ou celui de votre époux ou conjoint de fait, à un programme d’activité physique visé par règlement. Vous pouvez demander un montant maximal de 1 000 $ de frais admissibles par enfant. La partie remboursable du crédit est de 15 % du montant total des frais admissibles.
 
Dans le passé, ce crédit était non-remboursable; donc les contribuables à faible revenus ne pouvaient pas nécessairement prendre avantage de ce crédit. Maintenant qu’il est remboursable, tous les contribuables, ainsi que ceux à faible revenu, peuvent en bénéficier.
 

Trucs et conseils de dernière minute pour les déclarants à la maison

La première chose est de s’organiser! Rassemblez tous vos documents fiscaux, tels que vos feuillets, reçus, et l’avis de cotisation de l’année précédente dans un dossier pour une référence rapide lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus. Si vous ne pouvez pas trouver votre avis de cotisation, vous pouvez en obtenir une copie en vous connectant au portail Mon compte de l’ARC et de RQ. Une fois que vous avez terminé votre déclaration de revenus, assurez-vous d’archiver correctement vos documents, par exemple, en scannant vos bordereaux/reçus.


Produire votre déclaration de revenus avec celle de votre conjoint à l’aide de logiciels d’impôts est la meilleure façon d’optimiser vos deux déclarations de revenus. En effet, puisque certains montants sont transférables entre conjoints, en remplissant les deux déclarations ensemble, le logiciel pourra optimiser automatiquement les transferts entre vous.


Comparez la déclaration de revenus de l’année courante à celle de l’année précédente, afin de vous assurer que vous n’avez rien oublié, que ce soit la réclamation d’un crédit ou l’inclusion d’un revenu. Vous devez également vérifier votre avis de cotisation pour voir si vous avez des montants non réclamés qui ont été reportés, tels que les frais de scolarité ou les pertes en capital.


Vous devez vérifier les réclamations faites sur votre déclaration de revenus en consultant le guide général. Le guide vous donne des explications ligne par ligne sur la déclaration d’impôt et vous indique les nouveaux crédits qui peuvent être réclamés dans l’année d’imposition. Vous voulez savoir si vous êtes admissible aux montants que vous essayez de réclamer? Vous trouverez l’information dans le guide général.


Occasions surprenantes d'économiser — ou pas

Il y a une panoplie de dépenses qu’on peut réclamer dans la déclaration de revenus. Par exemple, les frais médicaux. A ce jour, du côté fédéral, on retrouve 134 différentes dépenses qui sont admissibles au crédit pour frais médicaux. Il faut se renseigner sur les sites de Revenu Canada et Revenu Québec pour voir les différents types de dépenses pour ne pas rater l’occasion de les réclamer. Le crédit pour frais médicaux est un crédit non-remboursable qu’on peut réclamer pour réduire notre impôt fédéral et provincial.


Beaucoup de contribuables ignorent que les frais de déménagement engagés dans but de se rapprocher d’un nouveau lieu de travail (pour un salarié ou un travailleur autonome) ou d'un établissement d'enseignement postsecondaire pourraient, sous certaines conditions, être déductibles. Pour être admissible, votre nouvelle résidence doit vous rapprocher d'au moins 40 kilomètres (par le plus court chemin du réseau routier public) de votre nouveau lieu de travail ou d'études. Les dépenses que vous pouvez déduire comprennent le transport et les coûts d'entreposage, les frais de déplacement (repas et hébergement), les coûts de la vente de votre ancienne résidence, les frais de subsistance temporaire, etc.


Gerry Vittoratos est un spécialiste en fiscalité chez ImpôtExpert, un logiciel d'impôt base au Québec qui a été redessiné cette année pour offrir l’experience un comptable virtuel a la maison. Pour plus d’infos, visitez
www.impotexpert.ca et suivez la conversation au Twitter et Facebook #impotsvotrefacon
 
 

Source(s) image(s):
Impots via Shutterstock.com

Commentaires