Christine Carter, 28 ans, vivait avec un homme très contrôlant. Il n’arrêtait pas de la faire engraisser, car il croyait qu’aucun autre gars ne voudrait d’elle. Il choisissait même tous les jours ce qu’elle devait mettre. Et, bien sûr, pour éviter qu’elle ne se fasse influencer, elle n’avait pas le droit d’avoir ses propres amies. Puis, un jour, elle a décidé que c’était fini.

À LIRE AUSSI : Ce gars a perdu plus de 100 livres… en mangeant de la pizza!

 

 

 

Mesurant seulement 5 pi 5, elle pesait pas moins de 275 livres à un certain moment de sa vie. En étant obèse, elle croyait qu’elle ne méritait pas mieux qu’un chum contrôlant. Elle avoue qu’au lieu de faire face à ses émotions, elle préférait les manger. Elle avoue également qu’elle passait sa journée à manger. Elle se levait même la nuit pour grignoter. 

Après avoir essayé toutes sortes de régimes, elle a décidé de subir une gastrectomie longitudinale, une chirurgie consistant à enlever les 2/3 gauche de l’estomac. Grâce à cette opération, elle avait perdu 50 livres en août 2014. 

Par contre, après ça, elle a recommencé à prendre du poids. Elle ne voulait pas avoir tout fait ça pour rien et elle a donc engagé un coach et un mentor qui l’a aidée avec son programme d’entrainement et son régime. 

À mesure qu’elle commençait enfin à perdre du poids, son ex souffrait vraiment d’insécurité. Il était de plus en plus jaloux. Ça lui a donné la confiance suffisante pour se rendre compte qu’elle était dans une relation toxique. Ils ont fini par se laisser. 

N’ayant jamais été aussi heureuse, Christine confie avoir eu des opportunités au travail. Elle a également subi une augmentation mammaire et une chirurgie pour enlever l’excès de beau. Voilà maintenant une femme pleinement épanouie! 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Ces 7 habitudes qui vous empêchent de perdre du gras (ou de maigrir)

Source(s) image(s):
Brobile

Commentaires