BORNES ÉLECTRIQUES

Selon une analyse récente, conduite par le Dr Oliver Kennedy de l'Université de Southampton en Grande-Bretagne et publiée dans la revue Alimentary Pharmacology and Therapeutics, boire du café pourrait aider à réduire le type de lésions du foie associé à la surconsommation d’aliments et d'alcool…

À LIRE AUSSI : Du café pour vivre plus longtemps?

Des chercheurs ont en effet analysé les données recueillies par neuf études publiées sur la consommation de café et totalisant plus de 430 000 participants. Ils auraient alors remarqué qu’une consommation accrue de café, à raison de deux tasses supplémentaires par jour, était lié à une diminution du risque de développer une cirrhose du foie de 44%. Les études combinaient 1 990 patients atteints de cirrhose du foie.

Selon l’auteur principal de l’étude, étant donné que la corrélation est significative, on pourrait donc dire que boire du café représenterait une option sûre et peu couteuse de diminuer les risques de cirrhose du foie.  Cette condition tue plus d'un million de personnes chaque année dans le monde entier et est étroitement liée à l’obésité et le diabète.

Dans huit des neuf études analysées, l'augmentation de la consommation de café de deux tasses par jour était associée à une réduction significative du risque de cirrhose. À l’exception d’une étude, le risque de cirrhose continuait de diminuer à mesure que la consommation de café grimpait. Comparée à l’absence totale de café, la consommation d’une seule tasse par jour était suffisante pour diminuer le risque de 22%. À deux tasses le risque chutait de 43% pour atteindre 57% à trois tasses et 65% à 4 tasses.

Il faut cependant prendre en considération que ces études s’attardaient principalement à la consommation d'alcool et ne prenaient pas en considération d'autres facteurs de risque de la cirrhose comme l'obésité et le diabète. Les auteurs ont aussi pris soin de spécifier qu’on ne sait pas encore exactement comment le café pourrait avoir cet effet.

Le café est une substance complexe contenant des centaines de composés chimiques et, quoiqu’on sache que le café contienne des antioxydants et ait des propriétés anti-inflammatoires, on ne sait toujours pas laquelle de celles-ci est responsable de cet effet protecteur sur le foie. Boire quelques tasses de café par jour ne réparera pas non plus les dégâts déjà présents et conséquents à la surconsommation, l’excédent de  poids corporel, la sédentarité ou encore la consommation excessive d'alcool.  Ne vous jetez donc pas tout de suite sur n’importe quel produit « contenant » de la caféine en espérant sauver votre foie! On ne parle ici que de « corrélation » et « diminution de risque ». Il faut aussi prendre en considération que ce que vous ajoutez dans votre café (sucre, crème, etc.) peut avoir d’autres effets, ceux-ci néfastes, sur votre santé.

 

Ceci dit, cette étude indique une fois de plus que boire quelques tasses de café noir chaque jour risque d’avoir plus d’effets positifs sur votre santé que de ne pas en boire du tout…

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Le foie cet organe source

Source(s) image(s):
Worried man drinking a coffee at the cafe

Commentaires