Le titre peut sembler affreux, mais la situation est bien réelle : il est assez rare que ce soit le piéton qui s’en sorte lorsqu’il est impliqué dans une collision avec une voiture. C’est pourquoi un organisme européen a choisi de vérifier quelles autos causaient le moins de blessures aux piétons.

À LIRE AUSSI : Dieselgate de Volkswagen : tout est réglé aussi pour le Canada!

Le test se déroule sur les pistes de EuroNCAP, un organisme indépendant chargé d’évaluer la qualité des véhicules lors des tests de collision. Pour y parvenir, les spécialistes de EuroNCAP simulent le passage d’un piéton devant la voiture et évaluent la capacité d’absorption de la collision par les véhicules.

Les spécialistes de l’organisme estiment le potentiel de blessure par l’auto sur un humain en effectuant des mesures sur le capot, le bouclier et le pare-brise. Des simulations avec des mannequins et des capteurs permettent de définir les zones corporelles les plus touchées. Les membres les plus exposés sont les jambes, le bassin et la tête.

Évidemment, les tests se font à faible vitesse, comme les collisions avec piéton se font généralement.

Cinq voitures se sont distinguées pour leur sécurité pour les piétons. Le petit utilitaire sport compact Mazda CX-3 se positionne à la cinquième place avec bon score de 84 % juste derrière la familiale Volvo V40 (88 %) qui n’est pas vendue chez nous. Le podium débute avec la cinq portes japonaise Infiniti Q30 (91 %) à égalité avec le cabriolet deux places BMW Z4 (91 %). Enfin, c’est la Mazda MX-5 remporte la palme de la moins dangereuse pour les piétons avec un score de 93 %.

 

Petite note, ce sont les utilitaires sport à la calandre carrée et proéminente qui se sont avérés les plus dangereux.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Les 5 gadgets indispensables de votre prochaine auto

Source(s) image(s):
Ecoloauto.com

Commentaires