BORNES ÉLECTRIQUES

L’ère atomique devait apporter la paix et la sécurité. Rien de moins vrai! En plus de la Guerre Froide, des dizaines d’incidents nucléaires impliquant de la contamination radioactive se sont produits au cours des 60 dernières années. Allant de l’incident léger et confiné à la centrale nucléaire à celui demandant des évacuations majeures, la liste est plus longue qu’on le croit. Voici les 7 pires accidents nucléaires non-militaires de l’histoire.

À LIRE AUSSI : 13 bannières commerciales de notre enfance qui ont disparues

1) 1952 : Chalk River, Ont.

Il s’agit du premier incident grave à se produire et ça se passe au Canada, près de la base militaire de Petawawa. Classé de niveau 5 selon l’échelle international des événements nucléaire (gradé de 0 à 7, niveau 7 étant le plus grave).

2) 1957 : Mayak, Russie

Très peu connu du public car caché pendant 30 ans par les autorités soviétiques. Une explosion libère des gaz radioactifs forçant l’évacuation de 10 000 personnes et faisant 200 morts.

3) 1957 : Windscale, Royaume-Uni

Malgré que ce fut un événement de niveau 5 (avec contamination hors du site), il n’y a aucune évacuation. On lui attribue le décès de 240 personnes par le cancer. Le pire accident nucléaire de Grande-Bretagne.

4) 1979 : Three Mile Island, Pennsylvanie, E.-U.

Suite à une malfunction, du système de refroidissement, le cœur du réacteur no5 fond en partie et une faible fuite de gaz radioactive en émane. Ce cas de niveau 5 faire fuir dans la plus grande improvisation près de 200 000 résidents!

5) 1986 : Tchernobyl, Ukraine

Un des deux pires accidents nucléaires (niveau 7), l’explosion de la centrale de Tchernobyl a libéré une très grande quantité de radio-isotopes radioactifs dans l’atmosphère. 250 000 personnes ont dû être évacuées d’Ukraine, de Russie et de Biélorussie. Le ville est toujours inhabitable et interdite.

6) 1987 : Goiânia, Brésil

Suite à un vol d’équipement médical de radiothérapie, ce dernier s’étant retrouvé à la ferraille avec des éléments hautement radioactifs (cesium 137), il en résultat une pollution radioactive (niveau 5) qui causa la mort de 4 personnes et 28 cas de brûlures par radiation.

7) 2011 : Fukushima, Japon

Suite à un tremblement de terre de 9 à l’échelle de Richter causant un tsunami, les installations nucléaires de Fukushima ont subi des pannes majeures dans les 4 réacteurs causant des imposantes fuites radioactives directement dans l’océan. Cet accident de niveau 7 a forcé l’évacuation de près de 200 000 personnes et les fuites n’ont toujours pas cessées!

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Hiroshima et Nagasaki : 10 photos marquantes et inoubliables de la bombe atomique

Liens :

wikipedia.org

energie-nucleaire.net

www.asn.fr

Source(s) image(s):
Radioactivité
Chalk River
Mayak
Windscale
Three Mile Island
Tchernobyl
Gonânia
Fukushima
Barils contaminés

Commentaires