Chez Affaires de gars, on parle beaucoup des enseignantes qui ont couché avec leurs élèves. Par contre, il y a d’autres métiers où les gens « sautent la clôture ». Par exemple, récemment, une travailleuse sociale anglaise de 38 ans a été radiée de son ordre professionnel après avoir été accusée d’avoir couché avec un adolescent de 16 ans qualifié de « vulnérable ».

À LIRE AUSSI : Cette prof est vraiment dans le trouble depuis que 12 photos trop sexy d’elle sont sorties sur Internet

Diplômée en 2012, Claire Runkee travaillait depuis un an à la protection des mineurs de Grande-Bretagne. Il y a quelques mois, elle avait développé une amitié en dehors du cadre professionnel avec un jeune garçon. Celui-ci était considéré comme vulnérable, avait de la difficulté à l’école et était sous ordonnance de protection. Malgré cela, ça n’a pas empêché Claire de sauter la clôture…

Un soir, elle a amené l’adolescent dans une chambre d’hôtel où ils auraient eu un rapport sexuel consensuel.

De janvier à février dernier, la travailleuse sociale sentait que le garçon pensait tout avouer ce qui était arrivé avec elle. Évidemment, ce n’était pas dans son intérêt que la vérité éclate au grand jour. Sur Facebook, Claire n’arrêtait pas de mettre de la pression au jeune homme pour qu’il se taise.

Finalement, les tuteurs de l’adolescent ont trouvé les messages de Claire. Ils ont aussi été choqués de voir qu’elle lui avait envoyé une centaine de messages graphiques et sexuels. Quand ils ont vu ça, ils ont immédiatement avisé le comité qui s’occupait de leur enfant.

Après une enquête, dans laquelle Claire a essayé de mentir sur le fait qu’elle croyait que le garçon était majeur, elle a été reconnue coupable. Le comité qui a examiné sa cause sentre autres déclaré qu’elle aurait placé l’enfant à risque d’être blessé émotionnellement. « Ça a été un acte délibéré et téméraire. (…) Claire Runkee a perdu son intégrité, sa réputation et son amour-propre », a-t-il indiqué.

Même si elle n’avait pas de lien professionnel avec ce enfant, Claire ne pratique plus aujourd’hui et les chances qu’elle puisse de nouveau travailler dans son domaine sont assez minces…

 

Source : DailyMail.

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

10 profs « sexy » qui ont été inculpées pour avoir eu des relations sexuelles avec leurs élèves

Source(s) image(s):
Facebook

Commentaires