En fait, pas tout à fait pour être honnête, puisque pour le moment, une seule version de la Ford Fusion capable de détecter des stupéfiants est en fonction. N’empêche que la voiture est effectivement capable de reconnaître l’odeur de la drogue jusqu’à 400 mètres de distance, et d’en établir le lieu exact d’entreposage dans un rayon de 4 mètres.

À LIRE AUSSI : Ce miroir installé dans les toilettes d'un bar vous empêchera de prendre le volant saoul!

L’invention a, dans les faits, été créée par erreur. Un groupe d’étudiants de l’University of North Texas avait en effet comme intention de créer un appareil capable de détecter les émissions polluantes dans l’environnement.

La première génération de l’appareil, baptisé poétiquement Membrane Inlet Mass Spectrometry, était tellement imposante qu’il a fallu que l’équipe utilise une Ford Fusion Energi, dont elle a retiré le siège du passager pour y installer son système.

Mais en effectuant les tests, et en mettant à profit un analyseur de gaz et un détecteur de particules, les étudiants ont constaté que leur MIMS détectait la signature chimique de toute une gamme de produits, dont des stupéfiants.

Le système est capable d’agir dans la plus grande discrétion. Grâce à un nez monté directement dans le rétroviseur latéral du côté passager, le MIMS recueille les échantillons d’air, les analyse et émet un rapport précis, en plus de localiser la provenance. Le véhicule n’est même pas obligé de s’immobiliser.

Il suffit alors que la voiture circule dans une rue, détecte des odeurs étranges, pour que l’information soit transmise directement aux policiers qui peuvent alors trouver l’emplacement de la drogue et agir en conséquence.

Une nouvelle génération du MIMS a été conçue et tient cette fois dans une mallette de transport. Mais pour le moment, aucun corps policier n'est montré intéressé par la technologie.

 

Vous ne regardez plus jamais les voitures hybrides de la même façon!

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

À voir! Le Ford Raptor s’amuse dans le désert!

 

Source(s) image(s):
Ecoloauto.com

Commentaires