BORNES ÉLECTRIQUES

Encore aujourd'hui, des dizaines d'articles paraissent afin de dénoncer les effets néfastes des jeux vidéo sur nos vies. Protégez vos enfants et prenez vos distances par rapport à ce divertissement virtuel, il pourrait tellement détruire votre existence selon certains pseudo-experts ! Or, savez-vous que les jeux vidéo peuvent être très bénéfiques pour le cerveau ? Plusieurs études sur ce sujet sont parues et révèlent des bienfaits étonnants qu'apportent les jeux vidéo sur notre matière grise. En voici d'ailleurs une liste surprenante qui vous donnera de bons arguments pour quiconque ose dénigrer ce hobby !

À LIRE AUSSI: 5 raisons pour vous convaincre que les jeux vidéo sont bons pour vous !

 

La taille du cerveau

Des études ont démontré que jouer à des jeux vidéo augmente la taille du cortex cérébral. Trop beau pour être vrai ? Eh bien, des chercheurs ont conclu qu'une séance quotidienne de 30 minutes de Tetris permet au cortex de se développer davantage ! À cet effet, on estime que les jeux de casse-tête sont ceux développant le plus le cerveau, devant les jeux d'action et même ceux affirmant entraîner notre bonne vieille cervelle !

Ces mêmes études affirment que jouer à des jeux vidéo accentue le repérage dans l'espace et hausse le volume de la matière grise mémorielle. Fait surprenant, les jeux 3D sont 12 fois plus efficaces sur les capacités mémorielles que les jeux 2D. Donc, plus vous jouez (notamment à des jeux 3D), plus votre mémoire serait efficace !

 

Les différentes zones du cerveau sollicitées en jouant

Lorsque vous jouez à un jeu vidéo, de nombreuses parties de votre cerveau sont stimulées. Parmi elles, on retrouve:

- Le système limbique, qui aide à développer la mémoire et la logique en aidant la stimulation de la prise de décision, d'organisation et de cognition.

- Le cervelet, qui permet d'augmenter la vitesse de réflexion et les réflexes. Les jeux de tir à la première personne sont particulièrement efficaces sur le cervelet en raison de leur rapidité et ils aideraient les aptitudes visuelles-spatiales du joueur. À long terme, le développement de ces aptitudes peut être bénéfique dans certaines professions telles que l'ingénierie, l'architecture, l'art et la conception.

- Les cortex préfrontal et pariétal, aidant à mieux se concentrer et se focaliser. En outre, lorsque vous jouez, vous êtes concentré sur ce qui se passe à l'écran, aidant ainsi à mieux vous concentrer en omettant les stimuli environnants. On s'entend aussi que ça peut mener à des chicanes de couple si vous ignorez votre copine !

- Les cortex prémoteur et pariétal, ce qui hausse votre capacité multitâche. Cela est dû au fait que les jeux exigent une grande coordination entre les mains et les yeux. De plus, les jeux haussent votre motricité ainsi que votre repérage spatial.

- Le cortex préfrontal, qui est très sollicité de différentes façons. Par exemple, dans un jeu de casse-tête, lorsque l'un d'eux est réussi, de la dopamine est libérée, procurant alors un sentiment de bien-être. Cela encourage l'apprentissage par le jeu et stimule donc le joueur à apprendre. De la même façon, le jeu vidéo confronte le joueur à plusieurs problèmes à la fois, ce qui contribue à améliorer sa résolution de problème.

Certaines études avancent même deux statistiques intéressantes sur les bienfaits du jeu vidéo sur les chirurgiens. Ainsi, on estime que les chirurgiens jouant au moins trois heures par semaine travaillent 27% plus rapidement et commettent 37% moins d'erreurs !

 

Les bienfaits des jeux sur les enfants

Les enfants peuvent aussi grandement bénéficier des jeux vidéo. Eh oui, les encourager à ne pas jouer à des jeux vidéo ne serait pas nécessairement bons pour eux ou, du moins, pour leur cerveau !

Selon diverses études, les jeux procurent un effet apaisant et relaxant chez les enfants, tout dépendamment bien sûr du type de jeux. De plus, on avance que les jeux éducatifs auraient un grand impact chez les enfants, notamment ceux traitant de santé. En fait, on indique que les jeux les invitant à être à l'écoute de leurs symptômes ont beaucoup plus d'impact qu'un discours de médecin !

Par ailleurs, alors qu'on pourrait penser que les jeux vidéo isolent, ce serait tout le contraire chez les enfants. Des études soulèvent que les enfants passant le tiers de leur temps libre à jouer à des jeux vidéo sont plus sociables et plus satisfaits en général. Mieux encore, ils seraient moins hyperactifs et démontreraient plus de signes affectifs que les enfants ne jouant pas du tout.

Cependant, la prudence est de mise avec les enfants. On doit bien surveiller à quoi ils jouent et surtout faire preuve de modération. Les experts avancent qu'un enfant ne devrait pas jouer plus d'une heure par jour et que les jeux violents sont proscrits dans leur cas. Du reste, on doit véritablement voir les jeux vidéo comme une façon comme une autre d'apprendre tant chez l'enfant que chez l'adulte !

 

Des exemples concrets de jeux aidant le cerveau

SimCity et StarCraft: Améliorent la réflexion stratégique, l'organisation à long terme, la concentration et la résolution de problèmes

Super Mario 3D World et Halo: Augmentent la formation de souvenirs et le repérage spatial

1010 Deluxe et Angry Birds: Accentuent les compétences mathématiques et la résolution de problèmes, en plus de favoriser la relaxation

 

Merci à Poki Publishing, qui nous a gracieusement fourni les informations contenues dans cet article. Vous pouvez consulter leur site au jeuxjeuxjeux.fr .

 

En terminant, voici les liens des études publiées entre 2007 et 2015 ayant permis de conclure aux résultats mentionnés dans cette chronique:

www.essentiel-jeu-video.fr/media/pdf/EJV_01_2016_FR.pdf

www.sciencealert.com/playing-3d-video-games-can-boost-your-memory-study-finds

www.nature.com/srep/2015/150402/srep09763/full/srep09763.html

journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0120011

www.npr.org/2010/12/20/132077565/video-games-boost-brain-power-multitasking-skills

www.nature.com/news/gaming-improves-multitasking-skills-1.13674

www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17309970

www.onlineuniversities.com/neurology-of-gaming

articles.chicagotribune.com/2011-07-26/features/sc-fam-0726-video-game-relax-20110725_1_entertainment-software-rating-board-kellee-santiago-neutral-games

www.forbes.com/sites/jordanshapiro/2014/08/27/a-surprising-new-study-on-how-video-games-impact-children/#75d7929c49f9

http://www.greatschools.org/gk/articles/child-brain-development-and-video-games/

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Les gars, c’est officiel : jouer aux jeux vidéo est bon pour votre cerveau!

Source(s) image(s):
Cultr

Commentaires