Tout le monde, ou presque, a à un certain moment été arrêté pour excès de vitesse ou une quelconque infraction au volant. Ce n’est pas que l’on soit de mauvais conducteurs, mais distraction ou urgence aidant, on se retrouve parfois à voir apparaitre les gyrophares dans notre rétroviseur. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls.

À LIRE AUSSI : Autos électriques : la loi forcera les constructeurs

En fait, pour être franc, les contraventions pour excès de vitesse sont une réalité énorme. Aux États-Unis par exemple, on émet annuellement plus de 34 millions de billets, pour des revenus de 51 milliards de dollars répartis entre les différents paliers de gouvernement.

Le ticket le plus rapide

On estime que c’est un américain, Samuel Tilley qui, en 2006, aurait eu la contravention avec la vitesse la plus rapide jamais enregistrée : 329 kilomètres  l’heure au volant d’une moto Honda « lourdement modifiée » a souligné l’agent de police dans son rapport.

Payez monsieur millionnaire

En Finlande, les montants des contraventions sont déterminés en fonction du salaire annuel du conducteur. Plus vous gagnez de sous, plus la note risque d’être salée. Un millionnaire, Reima Kuisla, l’appris à ses dépens : on lui a facturé 60 000$ pour avoir roulé 65 dans une zone de 50. La facture correspond à 0,0085% de ses revenus, soit l’équivalent de 510$ pur quelqu’un qui gagne 60 000$. L’homme a tenté de réclamer justice sur les réseaux sociaux, mais s’est rapidement fait rabrouer par les internautes.

Le ticket « avec la voiture qui ne m’appartient pas »

On se croirait dans une mauvaise comédie américaine : un homme a laissé sa Lamborghini Gallardo dans un garage pour des réparations. Le mécanicien a décidé de la tester un peu plus loin que la décence le permet, et s’est fait arrêter au double de la vitesse permise. La voiture a été saisie, et le client a dû payer l’amende pour la récupérer.

Millionnaire du ticket

L’histoire se déroule en Suisse. Un homme se fait intercepter par la police alors qu’il roule plus de 299 kilomètres à l’heure. Il faut plusieurs kilomètres pour faire arrêter l’individu qui a même besoin de plusieurs centaines de mètres pour un arrêt complet. En cour, l’homme a d’abord prétendu se croire sur l’Autobahn, où la vitesse est sans limite, puis que son odomètre était brisé. Le juge ne l’a pas cru, et a plutôt parlé d’inconscience. Il a reçu l’amende pour le prouver : $1 001 400 considéré comme la peine la plus sévère à ce jour.

Le ticket le plus lent

L’honneur, douteux, revient à une enseignante écossaise qui s’est fait intercepter parce qu’elle ralentissait à 10 kilomètres à l’heure dans les courbes. Aux policiers, la dame a expliqué qu’elle ne conduisait jamais le soir en général, et qu’en plus, elle étrennait de nouvelles lunettes.

 

Vous reconnaissez-vous dans ces conducteurs?

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Les hamsters prévoient une Kia Soul Turbo

 

Les hamsters prévoient une Kia Soul Turbo

 

Source(s) image(s):
Luxurycarmagazine.com

Commentaires