Chaque fois que je pense à toi, je ressens une tonne d’émotions contradictoires. Oui, des émotions de tristesse, d’espoir, d’amour, mais aussi de colère. Cela fait maintenant 3 mois que je ne suis plus ta «petite Audrey» et que tu n’es plus ma 2e moitié. Bref, j'ai choisi de te partager une parcelle de mon histoire pour te dire que tu n'es pas le seul à vivre dans ce tourbillon d'émotions bizarres.

À LIRE AUSSI : 5 choses à faire tout de suite pour améliorer ton humeur

Certains connaissent un peu mon histoire à travers mes nombreuses chroniques et d’autres ne la connaisse pas du tout. En résumé, j’ai vécu ces 3 dernières années dans une ode de bonheur, d’espoir en l’avenir, mais aussi de tristesse, car l’homme avec qui je partageais ma vie n’impliquait pas tout son cœur dans la construction des fondations de notre relation. En gros, c’est comme si j’essayais tous les jours de ramer pour 2 et que mes attentes étaient constamment détruites par la dynamique de couple que l'on avait créée. 

Je me disais souvent que j'allais être forte et que j'allais continuer à me battre pour nous parce qu'il se trouvait dans une période creuse. J'ai réalisé avec le recul que parfois, il vaut mieux penser à soi plutôt que de continuer à «souffrir» pour rendre une autre personne heureuse. J'ai compris qu'on pouvait se perde et s'accrocher à une relation, une personne ou une situation qui n'en valait pas nécessairement le coût par rapport aux pleurs et au temps investi. 

Je crois personnellement qu’une rupture peut prendre différentes formes et peut aussi être vécue différemment de personne en personne, car on a tous nos peurs, notre perception de la relation, nos attentes et nos espoirs. Pour ma part, ça fait 3 mois que je continue à vivre sous le même toit que lui, malgré notre rupture. Il n’a pas encore quitté notre maison, qui était anciennement notre nid d’amour. JE NE LE CONSEILLE D’AILLEURS À PERSONNE ! Cette situation tend à créer plusieurs deuils comme le moment où il se détache, le moment où il sort voir d’autres filles, le moment où l'on a l'impression qu'il prend une voix différente au téléphone, le moment où il magasine pour son nouveau chez lui, le moment où l’on évolue dans 2 chemins opposés et tout ça, SOUS LES YEUX CONSTANTS DE L’AUTRE PERSONNE. Cette situation fait en sorte que l'on ne peut pas vraiment créer de cassure définitive pour mieux s'en remettre par la suite, car en vivant avec notre ex, on se rappelle sans cesse que notre coeur est toujours un peu attaché au sien. 

 

Bref, tu essaieras peut-être de faire des blagues plates, de conserver des moments de silences beaucoup trop longs, tu repousseras peut-être des gens, mais peu importe la manière dont tu gèreras ce gros changement de vie, sache que tu n’es pas seul. Tu n’es PAS SEUL et d’ailleurs, je suis certaine que plusieurs personnes peuvent comprendre ta situation et se mettre dans ta peau le temps d'un instant. <3

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

C’est officiel... je suis célibataire et ça «suck» !

 

Source(s) image(s):
Arm sad, via Shutterstock

Commentaires