Il y a un an déjà, en juin 2015, je publiais un article intitulé « Arrêtez de perdre votre temps avec le rouleau ». Dans cet article je commentais la véracité de l’utilisation du rouleau mousse, plus communément appelé « foam roller », et particulièrement pour certaines conditions dont le fameux syndrome de la bandelette ilio-tibiale. Mes étudiants, qui sont bien au fait de mon sens critique, connaissent mon opinion sur le sujet et récemment un de mes anciens étudiants m’envoyait une mise à jour d’une étude qui lui rappelait (et corroborait) ce que j’expliquais en classe…

À LIRE AUSSI : Arrêtez de perdre votre temps avec les élastiques

Que dit cette étude?

En 2010, des chercheurs ont étudié l'anatomie de la bandelette ilio-tibiale sur 20 cadavres afin de tester les différentes méthodes d'étirement et de traitement de cette structure. Ils ont alors confirmé que celle-ci était uniformément et fermement rattachée à l'os de la cuisse (fémur). Autre fait intéressant, sur aucun des cadavres ils n’ont trouvé de bourse sous la bandelette, alors que bien des gens se font « supposément » diagnostiquer des « bursites » à cet endroit.

Ils ont également mesuré avec soin l'effet mécanique de l’étirement de la bandelette et ont constaté que même dans les meilleures conditions l’étirement n’apportait aucun allongement significatif de la structure (à peine 2 millimètres, ce qui ne correspond même pas à une amélioration d’un demi pourcent). Leur conclusion fut donc que la bandelette n’est tout simplement pas « étirable ». Ils ont également conclu en disant que les résultats recueillis remettaient en question le raisonnement derrière plusieurs moyens utilisés pour tenter d’étirer et de traiter la bandelette ilio-tibiale. Vous trouverez l’article en question ainsi que les rétroactions à jour des chercheurs sur PainScience.com.

 https://www.painscience.com/biblio/iliotibial-band-is-uniformly-firmly-attached-to-the-femur.html

C’est quelque chose que j’expose et défend depuis longtemps dans mes cours et mes séminaires. Pour avoir fait moi-même plusieurs fois de la dissection je connais bien la rigidité et l’aspect que peuvent avoir certaines parties du corps humain. Et pour que mes étudiants se fassent une image mentale en ce qui concerne la bandelette, j’utilise souvent la même comparaison en leur demandant d’imaginer un fil de pêche d’au moins un pouce de large… je leur pose alors la question; pensez-vous que vous pourriez le déformer en passant un simple rouleau en mousse dessus?

Mais pourquoi certaines personnes disent que ça leur fait du bien?

Le sentiment de soulagement temporaire que les gens qui utilisent le rouleau expérimentent est tout simplement l’effet antalgique (ou anesthésique) du frottement des tissus superficiels. C’est comme lorsque vous avez mal quelque part, que faites-vous? Vous frottez et instantanément vous avez un certain soulagement… mais ça n’a rien de magique. L’atteinte structurelle est évidemment toujours là et vous n’avez que calmé la tempête en créant une désensibilisation et une diversion.

Comment traiter le syndrome alors?

Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale est une cause fréquente de douleur chez les athlètes et personnes qui pratiquent la course. Le traitement devrait se concentrer d’abord sur le traitement de l'inflammation locale puis se diriger vers le massage et l’étirement des structures musculaires en lien direct (muscles tenseur et grand fessier), indirect (ischio-jambiers, quadriceps, fibulaires, etc) et la rééducation posturale. Ce trouble chronique est effectivement souvent conjoint à des dysfonctions posturales aux pieds (pronation), aux genoux (valgus) et aux hanches (flessum).

Quelle leçon devriez-vous retenir de tout cela?

Pour moi il y a deux critères non négociables lorsqu’on me parle de prescription d’exercice. Soyez critiques et posez-vous toujours la question à savoir si ce que vous faites est valide et sécuritaire. Ne faites jamais non plus quelque chose simplement parce que supposément "tout le monde le fait" ou qu’on vous dise de le faire sans poser de question! Par ailleurs, la personne qui vous suggère un exercice devrait être en mesure de vous fournir les explications logiques et/ou scientifiques dont vous avez besoin pour juger de sa pertinence en tout temps.  

Pour plus d’informations sur l’utilisation du rouleau mousse je vous suggère la lecture de l’article en annexe. Bonne lecture!

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Arrêtez de perdre votre temps avec le rouleau

 

Source(s) image(s):
Mens Health

Commentaires