BORNES ÉLECTRIQUES

Si Nintendo avait des doutes quant à la popularité des jeux mobiles, disons que Pokémon GO vient de lui montrer pourquoi elle a eu tort de négliger ce marché depuis si longtemps ! Le jeu n'est même pas sorti à travers le monde que déjà, il est l'objet d'une véritable folie. Malgré plusieurs problèmes et des serveurs surchargés, Pokémon GO est devenu immensément populaire dans des pays où il n'est même pas sensé être disponible. Mais au fond, pourquoi tout le monde parle de Pokémon GO ?

À LIRE AUSSI: E3 2016: Nintendo était Zelda et le meilleur du reste!

Pokémon GO, c'est quoi ?

Ai-je réellement besoin de vous expliquer ce qu'est Pokémon ? Popularisée à travers le monde, cette série a permis à Nintendo d'empocher des milliards de dollars depuis sa création durant les années '90. Chaque jeu a toujours mis de l'avant la même mission, soit de combattre des Pokémons sauvages ainsi que d'autres entraîneurs en attrapant le plus de Pokémon possible.

Pokémon GO utilise le même principe, mais sur mobile. À l'aide de la réalité virtuelle, le jeu propose que vous vous promeniez n'importe où afin d'attraper des Pokémons souvent communs et parfois rarissimes. Vous pouvez en trouver partout, même sur une danseuse nue ou dans les toilettes si on se fie à certaines images de joueurs ! L'élément d'un Pokémon est également lié à l'endroit où vous pourriez le trouver. Ainsi, un Pokémon Eau se trouvera généralement près d'un point d'eau comme une mare, un lac ou une rivière.

Ce n'est donc pas surprenant que le jeu connaisse autant de succès puisque la simple idée de se promener et d'avoir un avis sur notre téléphone à l'effet qu'un Pokémon est tout près est alléchante. Après tout, qui n'a jamais rêvé de voir l'univers de Pokémon se mélanger aux nôtres et de pouvoir attraper ces petites créatures peu importe où nous allons ? Ajoutez à cela des incitatifs pour attraper tous les Pokémons disponibles de même que des combats contre d'autres personnages et vous avez une recette miracle pour générer autant d'engouement que de profits !

Car non, Pokémon GO, ce n'est pas juste l'attrait d'attraper le plus de Pokémons. Le but du jeu est aussi d'avoir les Pokémons les plus puissants pour affronter et vaincre des chefs de gyms. Chaque Pokémon capturé possède des Combat Points, qui représentent sa puissance. Plus un Pokémon en a, plus il est fort et plus votre équipe aura de chances de massacrer le leader d'un gym. Les évolutions sont également présentes, mais se réalisent ici en donnant des fruits aux bons Pokémons. Votre avatar peut aussi augmenter en niveau, vous donnant graduellement accès à plus d'options. Par exemple, le niveau 5 vous permet de faire équipe avec d'autres joueurs.

Par ailleurs, Pokémon GO est attrayant parce qu'il est excessivement simple. Pour attraper un Pokémon, il ne faut pas le combattre, mais simplement lancer une Pokéball virtuelle au bon moment. Plus besoin d'acheter de meilleurs Pokéballs ou se casser la tête à travers plusieurs statistiques, Pokémon GO est une version légère de Pokémon qui, jusqu'à présent, fait beaucoup de ravage du côté du jeu mobile.

 

Est-ce si populaire que ça ?

Il faut vraiment voir la popularité de Pokémon GO pour réaliser à quel point le jeu est populaire. Récemment, je suis allé au ComicCon de Montréal et je n'en revenais pas de voir combien de gens étaient rivés à leur téléphone dans l'espoir d'attraper des Pokémons, et ce alors que le jeu n'a pas encore été officiellement lancé au Canada !

En fait, certains m'ont confié que depuis qu'ils ont installé le jeu sur leur téléphone, ils voient leurs déplacements non plus comme des itinéraires, mais bien comme des opportunités pour attraper des Pokémons ! Ils ont ajouté que cela les encourage à se promener et à découvrir des coins de quartiers dont ils ignoraient l'existence simplement pour voir si des Pokémons plus rares ou puissants s'y cachent. Pokémon GO change notre environnement pour le transformer en terrain de jeu alliant le réel et le virtuel, un peu comme si Nintendo tentait de nous faire croire que les Pokémons existent finalement pour vrai !

De façon plus probante, voici à quel point Pokémon GO est populaire. Deux jours à peine après avoir été lancé aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie, le jeu fut installé sur plus de 5% des appareils Android aux États-Unis. En à peine 48 heures, la popularité de Pokémon GO a surpassé celle de l'application mobile de Tinder ! De plus, le jeu est en voie de devenir plus populaire que Twitter au niveau de l'activité quotidienne de ses utilisateurs. Ces derniers joueraient à Pokémon GO plus de 43 minutes par jour, soit une utilisation aussi élevée que les utilisateurs de WhatsApp, Instagram et SnapChat.

Pour Nintendo, le lancement limité de Pokémon GO représente beaucoup alors que la firme japonaise peine à se relever du manque de popularité de la Wii U. Le 11 juillet, l'action de Nintendo a grimpé de 25% en raison de la folie de son application ! Les investisseurs voient définitivement beaucoup de potentiel et des rentrées d'argent massives avec cette application, quoique le lancement mondial de celle-ci se heurte présentement à quelques problèmes. En fait, Pokémon GO est victime de son succès de sorte que Nintendo a préféré retarder sa sortie dans d'autres pays (dont le Japon, où le jeu devrait connaître un succès monstre), le temps de corriger d'importantes failles.

Bref, avec Pokémon GO, tout le monde est content. Les joueurs sont heureux d'avoir une application gratuite donnant l'illusion d'attraper des Pokémons dans la vraie vie et les investisseurs jubilent devant cette frénésie qu'un produit de Nintendo n'avait pas connu depuis belle lurette. Même les experts en conditionnement physique doivent être optimistes à l'idée que cette application encouragera peut-être une bonne partie des propriétaires d'appareils iOS et Android à marcher !

 

Le côté sombre et inusité de Pokémon GO

Même si Pokémon GO rend bien des gens heureux, le jeu n'est pas totalement positif. En fait, il a provoqué des situations à la fois étranges et dangereuses tant ses utilisateurs y sont accrocs. Voici d'ailleurs une liste d'événements attribués à la folie du jeu:

- Aux États-Unis, une jeune femme de 19 ans se promenait aux abords d'une rivière à la recherche de Pokémons. Soudainement, elle a trébuché sur quelque chose. En regardant par terre, elle a vu le corps d'un homme visiblement mort ! La police a par la suite confirmé avoir repêché le corps de l'individu aux abords de la rivière, la cause du décès étant probablement la noyade.

- En Australie, un poste de police a été déterminé par le jeu comme étant un arrêt où les joueurs pouvaient renflouer leur stock de Pokéballs. Qu'est-il arrivé, vous pensez ? Eh oui, de nombreuses personnes sont entrées dans le poste non pas pour faire appel aux policiers, mais simplement pour avoir des balles ! La police a émis un communiqué sur Facebook stipulant aux joueurs de Pokémon GO qu'il n'était pas nécessaire de rentrer dans le poste si leur seul but était d'obtenir des Pokéballs.

- Au Missouri, les policiers croient que le jeu serait responsable d'un important vol dans la matinée du 10 juillet. Selon les forces de l'ordre, l'application permet d'ajouter des points d'intérêt afin d'attirer plus de joueurs à des endroits précis. Quatre voleurs se seraient servis de cette possibilité pour leurrer leurs victimes et ainsi procéder au vol.

- Au Maine, une jeune femme de 22 ans rapporte s'être tordue la cheville alors qu'elle est tombée du trottoir. Selon son récit, son téléphone a vibré afin de lui laisser savoir que quelque chose était tout près. Elle a regardé son téléphone et, insouciante, elle est tombée dans un trou !

- Un utilisateur de Reddit a indiqué qu'une nuit, il n'arrivait pas à dormir. Il voulut jouer à Pokémon GO et est donc sorti pour faire le tour de son pâté de maison. Arrivé dans un parc, il croisa deux individus à l'air louche qui, finalement, lui ont dit qu'eux aussi jouaient à Pokémon GO. Ils entamèrent une discussion liée au jeu, mais la police a débarqué en croyant qu'ils étaient des trafiquants de drogues ! Selon cet utilisateur, les policiers ont mis beaucoup de temps avant de croire leur histoire et encore plus pour comprendre le jeu !

Bref, oui, il y a une folie Pokémon GO, pour le meilleur et pour le pire. Or, il reste à voir si le succès du jeu sera stable dans le temps. L'effet de nouveauté peut expliquer cette frénésie, mais trop d'exemples ont démontré que cette effervescence n'est parfois qu'un grand brasier s'éteignant très rapidement. Qu'à cela ne tienne, les effets de Pokémon GO sont bien réels et le jeu permettra peut-être à la série de flotter sur un nouveau vent de fraîcheur après toutes ces années !

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

Pokémon : Devenir un vrai connaisseur, c'est complexe!

Source(s) image(s):
Inverse
The Verge

Commentaires