Les émissions de téléréalité où les participants sont nus semblent être la nouvelle tendance actuellement au petit écran. « Naked Attraction », une nouvelle série offerte sur la chaine britannique Channel 4, a d’ailleurs présenté cette semaine son premier épisode. Immédiatement, l’émission a semé la controverse.

À LIRE AUSSI : Un restaurant où les clients et les serveuses sont nus complètement!

Et c’est facilement comprenable. Si la plupart des émissions avec le même concept censurent les parties intimes des participants, Naked Attraction, elle, ne censure rien du tout. On voit tout sans aucune bande noire : les seins, les fesses, les organes génitaux des hommes et des femmes.

Mais quel est le concept de l’émission? En fait, il s’agit d’une émission de rencontre où des personnes des deux sexes tentent de trouver le grand amour. La « seule » particularité, c’est que tout le monde est tout nu. Selon les producteurs, le fait que tout le monde soit en tenue d’Adam et d’Ève permet de raviver nos « instincts primitifs d’attraction ».

Plus précisément, l’émission commence alors qu’un ou une célibataire est devant six personnes, des hommes et des femmes. Ceux-ci sont complètement nus. Par contre, le ou la célibataire ne peut pas voir leur visage, qui est caché. Ainsi, en se fiant uniquement sur le physique des autres, il ou elle doit dire avec qui il voudrait que ça ait plus loin.

Par la suite, si tout se passe bien, les deux participants peuvent aller dans une vraie date en étant tous les deux habillés de la tête au pied!

Certains internautes ont comparé cette nouvelle série à un bordel des Pays-Bas, où les hommes doivent choisir leur travailleuse du sexe. D’autres n’en revenaient pas qu’une telle émission soit présentée dans une chaine comme celle-ci.


Et vous? Est-ce le genre d’émission que vous aimeriez regarder?

 

Voir le premier épisode sur le site de Channel 4 (NSFW). 

 

Source : Daily Mail

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

5 choses auxquelles elle pense quand tu es nu devant elle

 

Source(s) image(s):
Daily Mail

Commentaires