Superman et Batman sont sans doute les héros les plus craints et respectés de l’univers DC Comics. Si on les a déjà vus se transformer en vilains à cause, par exemple, d’un poison, tout ceci ne dure dans tous les cas qu’un bref instant. Et heureusement! Imaginez ce qui arriverait à notre pauvre planète si ces deux super-héros ultra puissants devenaient des méchants!

Dans le deuxième tome de Superman Batman, Jeph Loeb (scénario), et Ed McGuinness et Carlos Pacheco (dessin) ont eu l’idée d’explorer cette voie d’une façon un peu plus durable. L’homme d’acier et le plus grand détective du monde se retrouvent en effet à la tête d’une superbe organisation criminelle qui contrôle l’humanité. Les quelques super-héros qui n’ont pas été encore éliminés par ce duo d’une rare efficacité vivent reclus en espérant ne jamais être découverts.

Mais comment cela est-il arrivé? Lord Éclair, Cosmic King et Saturn Queen sont des êtres supérieurs, voire des demi-dieux, venus du XXXI siècle. Le trio a voulu modifier le temps pour sauver leur propre avenir. Ils se sont donc arrangés pour recueillir Superman et Batman dès leur plus jeune âge. Grâce à un savant mélange de manipulation et de lavage de cerveaux, les deux hommes sont devenus leurs enfants, voire leur bras armé.

Ce second opus explore également les dimensions parallèles, sujet très à la mode actuellement dans les comics. On pourra notamment voir ce qui est arrivé à Superman et Batman dans d’autres mondes. Certains vilains provenant d’autres dimensions font aussi leur apparition.

La proposition de Jeph Loeb est audacieuse. Il nous offre un scénario certes fantaisiste, mais franchement captivant. Voir le côté le plus sombre de nos super-héros favoris nous donne des sueurs froides. Ce n’est pas tous les jours, quand on y pense, que Superman et Batman commettent des meurtres de sang-froid.

En même temps, observer ces héros en collant se comporter en vrais salauds ne nous donne pas la nausée. On est choqué par leurs agissements. C’est évident. Par contre, ils exercent sur nous une fascination presque malsaine. Tout ça pour dire qu’on aime les voir faire autre chose que défendre la veuve et l'orphelin!

Ed McGuinness et Carlos Pacheco font avec leurs pinceaux un travail remarquable. Le dessin y est plus soigné que la majorité des comics. Ils sont parvenus, et ce n’était pas gagné d’avance, à donner un aspect « méchant » à Superman. Le Kryptonien fait vraiment peur, tout en étant reconnaissable dès le premier coup d’œil. Et ce n’est là qu’un seul exemple, car la plupart des personnages sont réussis visuellement.

Les décors, bien qu’étant moins travaillés que ceux des bandes dessinées belges et françaises, ont pour leur part un petit quelque chose qui sait nous charmer.  

Verdict

Transformer les super-héros les plus aimés du grand public en méchants cruels et sanguinaires a de quoi faire grincer les dents. Heureusement, les auteurs derrière ce deuxième album de Superman Batman nous ont concocté une œuvre colossale qui convaincra la plupart des amateurs de comics.

 

Superman Batman tome 2

Jeph Loeb (scénario) et Ed McGuinness et Carlos Pacheco (dessin)

336 pages

Urban Comics

 

Cote : 3,75 étoiles sur 5

Source(s) image(s):
Prologue

Commentaires