BORNES ÉLECTRIQUES

Paris Monroe est une enseignante du primaire de l’Atlanta. Depuis qu’elle a diffusé des photos d’elle dans sa salle de classe, elle sème la controverse. En effet, des gens lui reprochent de s’habiller de façon trop sexy pour enseigner.

À LIRE AUSSI : Quand le directeur a découvert le «sideline» de cette prof «sexy», il l’a renvoyé sur-le-champ

Sur Twitter, les internautes se sont littéralement déchainés. Une utilisatrice a écrit : « Cette prof est belle, mais son look est juste inapproprié pour enseigner en quatrième année. Les petits garçons sont déjà des pervers à partir de la deuxième année. »

Pour défendre Paris Monroe, des internautes ont déclaré que ce n’était pas son habillement qui était inapproprié, mais plutôt ses courbes généreuses. Ce n’est pas parce qu’une femme à des gros seins, de grosses hanches ou un gros derrière qu’elle est « inappropriée ». C’est de la discrimination basée sur son apparence, arguent-ils.

Et ils ont probablement raison! Encore aujourd’hui, trop de femmes subissent de la discrimination à cause de leur apparence moindrement sexy. On leur reproche d’être des femmes de petites vertus ou d’être tout simplement incompétentes.

La principale intéressée, Paris Monroe, a pour sa part indiqué au Daily Dot, « J’espérais juste qu’ils me respecteraient et qu’ils se concentreraient sur le positif et ce qui importe vraiment - éduquer les enfants des générations futures et de prendre soin d'eux. »

Devant la tempête médiatique que ses robes soient disant trop sexy ont déclenché, Paris Monroe a d’ailleurs pris la décision de rendre son compte Instagram, qui compte 124 000 abonnés, privé.

Espérons en tout cas que ce débat ne nuira pas à sa carrière! Parce que même si elle a une belle apparence, elle serait une enseignante très compétente. Elle aurait par exemple remporté le prix du « professeur du mois » à son école.  

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

10 profs « sexy » qui ont été inculpées pour avoir eu des relations sexuelles avec leurs élèves

Source(s) image(s):
Instagram

Commentaires