BORNES ÉLECTRIQUES

À peine sortis des commémorations du Jour du Souvenir, peu de gens se rappellent que bien des vedettes du hockey sénior ou de la Ligue nationale de hockey on également servi sous les drapeaux. Voyons comment les deux grandes guerres mondiales ont eu un impact sur notre sport national.

À LIRE AUSSI : 7 vieilles tendances qui reviendront bientôt à la mode

Le hockey et la Première Guerre mondiale

Il nous est difficile de concevoir que des joueurs de hockey, vedettes de leur équipe, aient pu être arrachés à celle-ci pour être mis dans un uniforme et envoyé au front. C’est pourtant ce qui est arrivé pour plusieurs jeunes joueurs talentueux de diverses ligues de hockey au pays, y compris de la Ligue nationale de hockey. On croit qu’une trentaine de citoyens canadiens étroitement liées au hockey seraient morts au cours de la Première Guerre mondiale. C’est en leur honneur que plusieurs trophées « Memorial » ont vu le jour après la guerre, dont la « Coupe Memorial », implantée en 1919 et qui existe toujours,  qui est remise à la meilleure équipe junior canadienne.

La Grande Guerre marqua aussi le monde du hockey canadien lorsque l’équipe qui fut choisie pour représenter le Canada aux Jeux olympiques de 1920 à Anvers en Belgique, les Falcons de Winnipeg, largement constituée de vétérans de la guerre, remporta la première médaille d’or au hockey olympique!

Un hockey de guerre

Le phénomène s’est répété lors de la Seconde guerre mondiale. Des centaines de joueurs ont revêtu l’uniforme pour se battre en Europe. Un des plus célèbres hommes de hockey à montrer l’exemple lors de la guerre fut le propriétaire des Maple Leafs de Toronto, Conn Smythe, un vétéran décoré de la Première guerre mondiale qui s’enrôla à nouveau à la deuxième à l’âge de 45 ans!!!

Connie Smythe, le trophée et le militaire

En fait, les gars ne s’arrêtaient pas vraiment de jouer car une fois de l’autre côté de l’océan, en Angleterre entre autre, des ligues de hockey régimentaires se sont mis en place. Que ce soit le Royal 22e régiment, la Royal Canadian Air Force (RCAF), de puissantes équipes de l’armée canadienne ont compétitionné pendant la guerre. Leur niveau de jeu était suffisamment élevé pour que le Canada confie à une de ces équipes militaires le soin de représenter le Canada aux Jeux olympiques de 1948 à St-Moritz en Suisse ou encore une fois ce fut une médaille d’or pour l’équipe des Flyers de la RCAF.

Toujours du hockey!!!

Cette longue tradition sportive du hockey joué par les militaires s’est maintenue jusqu’à aujourd’hui. Alors que des milliers de soldats canadiens étaient déployés en il y a quelques années, du hockey « bottine » s’est organisé sur la base canadienne et les matches de la LNH étaient retransmis aux troupes là-bas. Comme quoi que y’a rien qui batte une bonne « game » de hockey, même dans le désert.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Vous n’aimez pas le drapeau canadien? Imaginez ce qu’il aurait pu être!

Liens :

www.junobeach.org

www.veterans.gc.ca

 

Source(s) image(s):
Flyers
Équipe WWI
Trophée Conn Smythe
Conn Smythe

Commentaires