Non, il ne s’agirait pas d’un canular. Un plongeur canadien aurait bel et bien trouvé dans le Pacifique ce qui semble être une bombe atomique larguée là dans les années 50 par un appareil de la US Air Force. Mais comment une telle chose a-t-elle bien pu se produire?

À LIRE AUSSI : L’impact de la guerre sur notre sport national, le hockey

 

Une découverte stupéfiante!

En fait, l’histoire a éclaté lorsqu’un plongeur professionnel canadien du nom de Sean Smyrichinsky a rapporté lors d’un interview à la CBC qu’il avait aperçu au fond de l’eau, au large des îles Banks en Colombie-Britannique, un objet qu’il avait pris tout d’abord pour un OVNI. La description qu’il fit de l’objet souleva un vent d’effroi lorsqu’on s’aperçu après quelques recherches qu’il s’agirait probablement… d’une bombe atomique!!! Il s’agirait d’une bombe nucléaire de type Mark IV, le même modèle que celle envoyée sur Nagasaki en août 1945.

La marine canadienne lance des recherches

Comment se fait-il qu’une bombe atomique se retrouve en eaux canadiennes? On pense que ce serait lié à un incident survenu en 1950 lorsqu’un bombardier américain B-36, en transit dans le secteur, a dû larguer la bombe dans l’océan avant d’aller s’écraser en Colombie-Britannique suite à des pannes de moteurs. L’incident rappelle étrangement celui survenu toujours en 1950, en pleine Guerre froide et impliquant encore un B-36 et une bombe Mark IV…

Le NCSM Yellowknife  (MM 706)

La marine canadienne a envoyé le navire de défense côtière  NCSM Yellowknife (MM706) afin d’en apprendre davantage et savoir si la bombe représente toujours un danger. C’est fou ben raide!

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Que savez-vous de l’arsenal nucléaire du Canada?

Liens :

www.lexpress.fr

www.meteomedias.com

Source(s) image(s):
Bombardier B-36
Bombe atomique
NCSM Yellowknife

Commentaires