À 23 ans, Alaina Danielle Ferguson avait la vie devant elle. Elle avait décroché un emploi d’enseignante dans une école secondaire de Plano au Texas et devait bientôt se marier avec son petit ami. Sauf qu’elle a gâché son avenir en ayant une relation inappropriée avec un de ses élèves mineurs.

À LIRE AUSSI : Deux enseignantes arrêtées pour avoir participé à un ménage à trois avec un élève

En septembre dernier, quelques jours après le début des classes, Alaina avait trouvé le nom d’utilisateur Snapchat de l’un de ses élèves. Il l’avait laissé sur un devoir.

Au lieu de juste faire comme si elle ne l’avait pas vu, l’enseigne a ajouté son élève dans ses contacts. Rapidement, elle lui a envoyé des photos nues d’elle.

Mais la professeure est allée plus loin. Elle a invité son élève à jouer à un jeu à boire qui s’est terminé par un rapport sexuel complet.

En fait, ils ont fait plusieurs fois l’amour ensemble : une fois sur un banc de parc, une autre fois dans la boite d’un pick-up et une autre fois dans l’appartement d’Alaina, alors que son fiancé était absent.

Selon les autorités, l’appartement de l’enseignante est devenu leur temple du sexe. À plusieurs reprises, quand son fiancé était parti, elle invitait son élève pour coucher avec lui.

Finalement, elle a rompu avec son fiancé, car elle ne ressentait plus rien pour lui. Est-ce étonnant?

En octobre, Alaina a aussi démissionné de son poste d’enseignante. Mais elle aurait vu son élève au mois une fois durant le mois de novembre. C’est pendant cette période qu’ils auraient fait l’amour dans la boite d’un pick-up après un match de football.

Après qu’ils se soient quittés, son jeune amant continuait de parler de sa relation avec son enseignante. La plupart de ses amis étaient au courant.

Puis, la police a fini par être au courant de son histoire. Des policiers, après avoir fait enquête, ont procédé à son arrestation.

En attendant son procès, elle a été libérée après avoir payé une caution de 100 000 $. Elle a l’obligation de porter un bracelet électronique en permanence. Et n’essayez pas de la trouver sur les réseaux sociaux, car le juge lui a ordonné de désactiver tous ses comptes et de ne plus utiliser Internet jusqu’à son procès. 

Elle se rappellera longtemps de sa petite aventure...

 

Source : Daily Mail.

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez ceux-ci :

10 profs « sexy » qui ont été inculpées pour avoir eu des relations sexuelles avec leurs élèves

 

9 personnes qui ont perdu leur emploi après avoir publié des photos trop « sexy » d'elles-mêmes

Source(s) image(s):
Daily Mail

Commentaires