BORNES ÉLECTRIQUES

Est-ce que le mois de décembre vous donne des maux de tête rien qu’à penser à vos vieilles tantes qui vous posent 150 questions? Ou bien encore le beau-frère qui vous montre ses prouesses avec son nouveau Ski-Doo? C’est pendant le temps de fêtes qu’on réalise que nous ne choisissons pas notre famille, mais nous l’aimons quand même! À vrai dire, ce n’est pas comme si on avait vraiment le choix. Noël rime avec tradition, et les expressions de mononcle et matante se font entendre dans toute la maison. En voici quelques-unes qui sont vraiment périmées.

À LIRE AUSSI : Envie de faire plus souvent l’amour? Peinturez les murs de votre chambre de cette couleur!

1) «Tu as donc bien grandi toi! »

On peut comprendre quand on a 12 ans, mais rendu à 21, ce n’est pas vraiment le genre de chose intéressante à se faire dire. En plus, il faut se retenir afin de ne pas être honnête et dire à notre vieille tante que c’est plutôt elle qui rapetisse. Après tout, c’est quand même drôle, et ça permet de mettre une bonne ambiance à la fête. Il y a des classiques qui ne se démodent pas.

2) « Comment ça va à l’école? »

Évidemment, celle-ci s’adresse à ceux qui sont aux études, et comme chaque année, la question revient inévitablement. Quand on est étudiant, le temps des fêtes est justement une période pour se sortir les études de la tête. La dernière chose que l’on veut bien , c’est de parler de nos profs et de nos travaux , surtout à des vieux cousins qu’on vois juste une fois par année.

3) «  Dans mon temps c’n’était pas comme ça »

On espère bien que ce n’était pas pareil, parce que les choses évoluent dans la vie. Les réunions de famille pendant le temps des fêtes sont souvent propices à des discussions animées, surtout en termes de divergences d’opinions des générations.

 

Et vous, qu’est-ce qui vous tombe sur les nerfs ?

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Sondage : La couleur des yeux la plus « sexy »!

Source(s) image(s):
Noel

Commentaires