Chaque fois qu’une femme est enceinte, c’est la même chose. Tout le monde s’improvise médium et essaie de prédire le sexe du bébé. Par contre, selon des chercheurs de l’hôpital Mount Sinaï de Toronto, les femmes pourraient être capables de « contrôler » le sexe de leur futur bébé.

À LIRE AUSSI : Des parents envoient leur bébé de 11 mois faire du parapente seul!

Comment? Tout simplement avec leur pression sanguine! Dans le cadre de leur étude publiée dans le American Journal of Hypertension et qui portait sur plus de 1 000 femmes qui prévoyaient tomber prochainement enceinte, des scientifiques ont découvert que la pression sanguine jouait un rôle dans la détermination du sexe du bébé. En effet,  62 % des femmes ayant une pression sanguine élevée avaient donné naissance à un garçon, contre 43 % des femmes avec une presse sanguine basse.

L’hypertension est causée par plusieurs facteurs comme fumer, boire beaucoup d’alcool, faire de l’embonpoint ou ne pas s’entrainer suffisamment. L’hypotension pour sa part est causée par certains médicaments et par la déshydratation.

Les médecins ne comprennent pas trop encore pourquoi la pression sanguine a un impact sur le sexe du bébé. Comme on l’a tous appris à l’école, c’est le sperme qui détermine si une femme va donner naissance à un bébé de sexe masculin ou féminin...

Attention, les gars! Ce n’est pas forcément une bonne idée de demander à votre blonde de commencer à boire comme un trou dans le seul but d’augmenter vos chances d’avoir un garçon. Ça peut être dangereux pour elle, pour votre futur bébé et ça ne prouve même pas que vous aurez forcément un petit gars.

Mieux vaut attendre que d’autres études soient faites dans le domaine.

 

Source : The Sun.

 

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

17 parents aux comportements plus que douteux

Source(s) image(s):
Pixabay

Commentaires