Aujourd’hui, nous vous présentons une histoire des plus triste : celle de Natasha Khan, une jeune femme de 18 ans originaire de Manchester au Royaume-Uni, qui a tout perdu quand elle a découvert que son mari la trompait.

À LIRE AUSSI : Est-ce que cette fille est allée trop loin en se vengeant de la sorte de son chum infidèle?

Natasha Khan était mariée à Hamza Farid depuis mars 2015. Ensemble, ils avaient eu un enfant : Aydin. Malheureusement, celui-ci était né prématuré à 24 semaines. Âgé de seulement un mois, il était gardé à l’hôpital aux soins intensifs, à cause de sa prématurité.

Inutile de dire que cette épreuve était très stressante autant pour la mère que pour le père de l’enfant. Il semble toutefois que le père vivait cet épreuve d'une autre façon...

Un jour, Natasha a découvert que son mari voyait en secret une autre femme, Leah Cryne, aussi âgée de 18 ans, pendant qu’elle restait à l’hôpital pour veilleur sur leur fils.

Par la suite, les deux femmes se sont engueulées à quelques reprises au téléphone. Par contre, la goutte qui a fait déborder le vase, c’est quand Leah lui a dit :

« J’espère que ton enfant va mourir et quand il va mourir, je vais creuser sur sa tombe et crachez dessus. »

« Fais bien attention – quand je vais te voir, Dieu va devoir t’aider », aurait alors rétorqué Natasha.  

Puis, un jour, Natasha se promenait dans un parc avec son mari. Et quelle ne fut pas sa surprise de voir la maitresse de son amoureux!

Elle l’a abordée en l’accusant d’avoir couché avec son mari. Puis, elle a sorti un couteau et l’a poignardé six fois, notamment à l’épaule, au bras et à la tête. Sa victime la suppliait d’arrêter, ce qu’elle a finalement fait, avant d’ajouter : « ne me dis plus jamais "bou" ».

C’est le frère de Leah qui l’a retrouvée couverte de sang. Il a appelé les secours. À l’hôpital, Leah a dit aux policiers que c’était Natasha qui l’avait agressée. Cette dernière a d’abord nié ses accusations, avant d’avouer.

Elle a été reconnue coupable devant un tribunal de la jeunesse. Elle devra purger une peine de trois ans et quatre mois.

Malheureusement, elle ne pourra pas voir son fils, car celui-ci est mort peu de temps après l’agression. Il n’avait que deux mois.

 

Source : Daily Mail

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

26 photos prises juste avant un « epic fail »!

Source(s) image(s):
Facebook

Commentaires