Qui a dit que les hommes devaient avoir une bedaine passée 50 ans? J’ai presque pensé que moi aussi, je n’y pouvais rien.

À LIRE AUSSI : 5 règles pour s'amuser en prenant soin de sa santé

À 50 ans, en faisant quelques changements, j’ai perdu 6 pouces de tour de taille sans me priver. Le processus a été simple, plaisant, mais j’ai retiré plusieurs leçons dont voici les 4 principales que je vous partage pour vous aider à changer la donne.

1. L’exercice seulement ne peut régler tout

Comme la majorité des hommes, à l’approche de la cinquantaine, j’ai commencé à prendre du poids. C’est normal, le métabolisme change et si on continue à faire la même chose, on va prendre du poids. J’ai décidé de commencer à courir pour me remettre en forme. Même si je faisais constamment 2 à 4 sorties de course par semaine et que je courais des demi-marathons, le résultat n’était pas au rendez-vous. Je prenais 5 livres par année depuis les trois dernières années et je ne voyais pas comment je pourrais renverser cette tendance. Puisque 70% du contrôle du poids est dans l’alimentation et seulement 30% dans l’exercice physique, je travaillais très fort pour peu de résultats.

2. Augmenter ses connaissances

Je pensais que je mangeais bien, mais je n’avais aucune connaissance de base sur l’alimentation. On n’a aucune formation à l’école sur la nutrition. Si vous pensez comme moi qu’on a simplement à dépenser plus de calories que l’on en mange, vous risquez fortement de frapper un mur comme je l’ai fait. Si vous voulez avoir du plaisir et ne jamais vous priver dans la bouffe, je vous suggère juste d’investir 10 à 12 heures pour comprendre comment le corps transforme ce que vous lui donnez en nourriture pour vous créer de l’énergie.  Ça va changer votre perspective et vous pourrez faire des choix alimentaires éclairés et correspondants à votre personnalité.  La salade, ce n’est pas pour tout le monde.

3. Accepter d’être débutant

Peu importe ce que vous choisissez comme changement pour reprendre le contrôle de votre santé, vous allez surement sortir de vos habitudes pour en acquérir de nouvelles. Le meilleur moyen de ne pas persévérer est de vous mettre des attentes trop élevées. Si vous ne l’avez jamais fait avant, accepter d’être débutant et de gravir les échelons un à la fois. L’erreur des résolutions de début d’année est de souvent se mettre de faire 3 fois /semaine quelques choses qu’on n’a pas faites depuis de nombreuses années, parfois des décennies. Imaginez le stress que vous vous mettez? Si vous réussissez à le faire de 1 à 2 fois par semaine après quelques semaines, c’est déjà génial. Il ne vous reste que la moitié du chemin à parcourir.

4. Passez à l’action, un pas à la fois

C’est déjà assez difficile d’intégrer une nouvelle habitude dans notre quotidien alors n’essayez pas d’en faire plusieurs en même temps. Je vous suggère d’en ajouter une petite par mois pendant douze mois.

 

Le secret de la persévérance est d’avoir du plaisir en cours de route. Le plus grand tueur de plaisirs est le stress. On n’est le seul maître des objectifs que l’on se fixe. On surestime toujours ce qu’on peut faire en 3 mois, mais on sous-estime toujours ce qu’on peut faire en 12 mois.

Go! À vos marques! Partez et amusez-vous!

 

Yvon Lamontagne

yvonlamontagne.com

 

Source(s) image(s):
Pixabay

Commentaires