Depuis quelques années, on entend beaucoup parler du gluten. Il semble même y avoir une aura négative qui l’entoure depuis la médiatisation de la maladie cœliaque. En fait, on dirait que c’est devenu à la mode de ne plus manger d’aliment contenant du gluten. Mais est-ce que mettre de côté le gluten de son alimentation quand on ne souffre pas de la maladie cœliaque est vraiment bon pour la santé? Pas nécessairement, si on se fie à cette nouvelle étude…

À LIRE AUSSI : UFC : DIÈTE MIRACLE SANS GLUTEN

Des chercheurs ont analysé les données de 110 000 professionnels de la santé américains de 1986 à 2010. Plus précisément, ils essayaient de voir si un changement dans l’alimentation des gens avait un lien avec le développement des maladies coronariennes. Il semblerait que oui.

Si rayer de son menu le gluten quand on souffre de la maladie cœliaque est essentiel pour une bonne santé, ce ne l’est pas vraiment quand on ne souffre pas d’intolérance, concluent les chercheurs qui ont publié leur étude dans le prestigieux British Medical Journal.

Selon les scientifiques, ne plus manger de gluten serait même dangereux pour la santé, car ça pourrait nuire à notre santé cardiovasculaire. En effet, le gluten, qui est dommageable chez une personne aux prises avec la maladie cœliaque, a, au contraire, un effet protecteur pour le cœur quand on n'a pas cette maladie.

« La promotion d’un menu sans gluten pour les gens qui ne souffrent pas de la maladie cœliaque ne devrait pas être encouragée », affirment les chercheurs dans leur étude.

Bref, si on se fie à cette étude, abandonner le gluten quand on n’est pas vraiment obligé n’apporterait aucun bénéfice à la santé. Ça pourrait même être l’inverse. En d’autres mots, plus besoin de payer votre miche de pain 10 dollars si vous ne souffrez pas de la maladie cœliaque. C'est une bonne nouvelle, non?

Source : Men’s Health.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

LE MÉCHANT GLUTEN : VÉRITÉ OU FICTION?

Source(s) image(s):
Graphicstock

Commentaires