Le troisième tome d’« A.S.T. » avait surpris plus d'un fan de la série. On découvrait enfin l’identité de l’Apprenti Seigneur des Ténèbres. J’avoue que je me demandais bien comment Cédric Asna et Jean-Philippe Morin, les auteurs, allaient exploiter ce revirement de situation dans le quatrième tome. J’ai enfin eu ma réponse avec « Le feu aux trousses! », le tout dernier album de la série paru récemment au Québec chez Sarbacane.

Bien qu’il ait montré son vrai visage à ses compagnons Gonzague et Slurp, l’Apprenti Seigneur des Ténèbres est toujours aussi irrévérencieux. C’est d’ailleurs assez drôle de voir la façon dont se comportent avec lui ses deux acolytes qui ne savent plus trop sur quel pied danser. Leur maitre essaie d’être autoritaire, mais ça ne marche pas toujours.

Malgré cela, notre petit méchant préféré a un horaire chargé, et pas qu’un peu. Il doit sauver la princesse! Pour ce faire, il devra combattre un dragon, un barbare surpuissant et un hamster géant. Oui, juste ça!

Chaque nouveau livre est l’occasion pour le lecteur d’en apprendre un peu plus sur le héros de la série. Dans celui-ci, des retours en arrière nous permettent de mieux comprendre ce qui l’a amené à concevoir son fameux masque.

Mais A.S.T. est surtout connu pour ses gags savoureux et Le feu aux trousses! ne fait pas exception à la règle. On retrouve, par exemple, le même côté satirique que dans la série Goblin's, sans toutefois le côté sanglant.

Les elfes sont ainsi montrés comme des êtres un peu niais qui se fient un peu trop sur dame nature, tandis que les trolls sont vus comme des créatures légèrement stupides. 

Comme toujours, le rythme y est pour sa part soutenu. On n’a pas vraiment le temps de reprendre notre souffle avant la fin. Les jeunes lecteurs adoreront.

Les lecteurs plus âgés trouveront aussi leur compte dans ce nouvel épisode. Bien que l’aventure va à 100 milles à l’heure, les auteurs prennent le temps de développer leurs personnages, notamment l’Apprenti Seigneur des Ténèbres.

Si, lors du premier chapitre, le courant ne passait pas encore entre lui et moi, je suis par ailleurs forcé d’admettre qu’avec le temps, j’ai fini par m’attacher à ce drôle de bonhomme.

C’est même assez rare que je trouve des personnages de séries jeunesses ou humoristiques attachants. Habituellement, dans ce genre d’œuvres, les bédéistes négligent la psychologie des personnages au profit des blagues ou du rythme. Ici, on a le meilleur des deux mondes : une bande dessinée drôle mettant en scène des personnages charismatiques.

Le visuel n'est pas en reste et a également beaucoup de charme. Même s’il est surtout caricatural, le dessin n’est pas désagréable à regarder. Bien au contraire! C'est difficile de ne pas être ensorcelé par ses belles couleurs pastel et son trait « chatoyant ».

Verdict

L’Apprenti Seigneur des Ténèbres est particulièrement en forme dans Le feu aux trousses!. On dirait que la perte de son masque lui a permis de respirer un grand coup. Bref, voilà un album qui sent le soleil et la joie de vivre!

 

A.S.T. , tome 4 - Le feu aux trousses! 

Cédric Asna et Jean-Philippe Morin

Sarbacane

44 pages

 

Cote : 3,5 étoiles sur 5

Source(s) image(s):
Sarbacane

Commentaires