BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Alors que les Predators reviennent peu à peu dans cette série finale de la Coupe Stanley et entre deux textes sur la formation à venir du Rocket de Laval l’an prochain, je prends ces quelques lignes pour faire un retour sur le Repêchage 2017 de la LHJMQ qui avait lieu hier du côté de Saint John au Nouveau-Brunswick. Certes moins suivi que le Repêchage de la LNH, celui de la LHJMQ revêt tout de même une grande importance car les joueurs qui y sont sélectionnés année après année constituent une partie de la relève québécoise qui évoluera au sein du circuit Bettman. D’autant plus que la cuvée de cette année s’annonçait très prometteuse aux yeux des nombreux observateurs et recruteurs du junior majeur. Retour sur les principales sélections du repêchage d’hier.

À LIRE AUSSI : 2 ÉLÉMENTS QUI SE TROUVENT AU CENTRE DES NÉGOCIATIONS DU PROCHAIN CONTRAT DE CAREY PRICE

Avec le tout premier choix de cet encan, l’Océanic de Rimouski, grande gagnante de la loterie pour la première sélections aux dépens des Wildcats de Moncton, a fait d’Alexis Lafrenière son futur joueur de concession. Cet ailier gauche de 6’00’’ et 171 livres est vu par plusieurs comme le digne successeur de Vincent Lecavalier au sein de l’équipe du Bas-Saint-Laurent. Avec les Vikings de Saint-Eustache (Midget AAA) l’an dernier, Lafrenière a amassé l’impressionnante récolte de 83 points (33 buts et 50 passes) en seulement 36 matchs pour une moyenne de 2,3 points par match, ce qui n’est pas peu dire! Sa sélection par l’Océanic n’avait rien d’une énorme surprise puisque Lafrenière était vu comme le futur premier choix de ce repêchage depuis déjà quelques mois. À Rimouski, Lafrenière sera le fer de lance de l’équipe pour au moins les trois prochaines années en raison de sa date de naissance et sa venue devrait permettre à la troupe de Serge Beausoleil de faire un bond important au classement à moyen terme. 

Alexis Lafrenière

Alexis Lafrenière a été le premier joueur à monter sur l’estrade du Harbour Station hier. Il portera les couleurs de l’Océanic de Rimouski.

 

Suivant l’ordre logique des choses lors de ce repêchage, le Phoenix de Sherbrooke, deuxième à monter sur l’estrade du Harbour Station, a misé sur l’ailier gauche Samuel Poulin. Attaquant de puissance avec sa charpente de 6.00’’ et 195 livres à seulement 16 ans, Poulin retrouvera à Sherbrooke son frère aîné Nicolas, vétéran de 20 ans au sein du circuit Courteau, de même que son parrain Jocelyn Thibault, directeur général du Phoenix. Le nom de Poulin faisait du bruit aux quatre coins du circuit en vue de ce repêchage depuis quelques années déjà, lui qui avait obtenu le statut de joueur exceptionnel à 14 ans pour évoluer dans le Midget AAA. À vrai dire, le seul défaut de Poulin est qu’il faisait partie de la même cuvée que Lafrenière ! Avec le Phénix du Collège Esther-Blondin l’an dernier, Poulin a engrangé 68 points (30 buts et 38 passes) en 39 parties. Son duo avec Xavier Parent (repêché au quatrième rang de ce repêchage) était d’ailleurs le plus dangereux du circuit Baillargé lors de la campagne 2016-2017. Est-ce que la venue du fils de l’ancien du Canadien Patrick Poulin permettra à la formation des Cantons-de-l’Est de connaître enfin le succès après cinq saisons pour le moins décevantes? L’état-major des Oiseaux l’espère grandement, avec raison.

Samuel Poulin

Samuel Poulin, deuxième choix au total de cet encan 2017 de la LHJMQ, rejoindra son frère Nicolas avec le Phoenix de Sherbrooke.

 

Le troisième choix de ce repêchage a fait l’objet de plusieurs rumeurs de transaction lors des dernières semaines. Cela dit, les Wildcats de Moncton, grands perdants de la loterie pour le premier choix après une saison 2016-2017 désastreuse, ont finalement opté pour le statu quo et sont montés sur l’estrade pour effectuer leur sélection : Jakob Pelletier, joueur de centre du Blizzard du Séminaire Saint-François (Midget AAA). Natif du comté de Neufchâtel dans la région de Québec, celui qui mesure 5.08’’ et qui fait osciller le pèse-personne à 150 livres a mené son équipe jusqu’en finale de la Coupe Telus (championnat canadien ; 10 points en sept parties) la saison dernière grâce à une récolte de 57 points (25 buts, 32 passes) en 40 matchs de saison régulière. Il a également récidivé en séries éliminatoires avec 29 points (15 buts, 14 passes), en route vers l’obtention de la Coupe Jimmy-Ferrari. Décrit comme un meneur dans l’âme capable de changer à lui seul l’allure d’une partie, Pelletier animera l’offensive des Wildcats pour les années à venir.

Jakob Pelletier

Même s’ils ont été les grands perdants de la loterie pour le premier choix de l’encan 2017 de la LHJMQ, les Wildcats de Moncton ont tout de même obtenu un excellent prix de consolation en misant sur Jakob Pelletier au troisième rang.

 

Parlant au quatrième rang, les Mooseheads de Halifax ont opté pour un joueur de qui on disait également beaucoup de bien depuis quelques années, soit le joueur de centre Xavier Parent. Le nom de Parent circulait parmi les bonzes du hockey depuis son passage au tournoi international pee-wee de Québec il y a de cela quelques années déjà. Celui qui a obtenu 55 points (24 buts et 31 mentions d’aide) en terrorisant les défensives adverses aux côtés de Poulin avec Esther-Blondin (Midget AAA) se démarque notamment par une grande force d’accélération, un maniement de rondelle impressionnant et une capacité hors-norme à créer des chances de marquer en zone adverse. Cela dit, son gabarit (5’8’’ et 157 livres) devra évoluer pour qu’il devienne un joueur encore plus dangereux. Avec les Mooseheads, on peut s’attendre à ce que Parent soit jumelé à Benoit-Olivier Groulx, premier choix au total de l’encan 2016 de la LHJMQ. Ces deux-là risquent de faire la pluie et le beau temps au sein du circuit Courteau lors des prochaines saisons. Un duo à surveiller de près…

Xavier Parent

Les Mooseheads de Halifax espèrent sans doute que Xavier Parent, le quatrième choix au total du repêchage, crée une terrifiante chimie aux côtés du premier choix au total de l’an dernier Benoit-Olivier Groulx.

 

Avec le cinquième choix de cette séance de sélection, les Foreurs de Val-d’Or y sont allés d’une première surprise en optant pour le défenseur des Commandeurs de Lévis Maxence Guénette. Le droitier de 5’11’’ et 161 livres était initialement répertorié au 8e rang par la Centrale de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ, mais l’état-major des Foreurs s’est sans doute laissée charmer par l’excellente vision du jeu et les aptitudes de quart-arrière de celui qui a cumulé 16 points (4 buts et 12 aides) en 40 parties la saison dernière. Le fait que Alex Newhook, un attaquant fort talentueux des Maritimes et répertorié au cinquième échelon par le CSR, ait exprimé sa réticence à évoluer à Val-d’Or quelques jours auparavant a certainement pesé dans l’équation également. Cela dit, malgré son petit gabarit, Guénette devrait obtenir sa part de minutes au sein de l’avantage numérique des Foreurs dès la saison prochaine et animer celui-ci pour plusieurs années ensuite.

Maxence Guénette

Futur quart-arrière de l’avantage numérique des Foreurs de Val-d’Or et cinquième choix au total, Maxence Guénette n’a pas eu à patienter bien longtemps dans les estrades du Harbour Station.

 

Voici, en ordre, les autres choix de premier tour de cette séance de sélection 2017 de la LHJMQ :

6 – Nathan Légaré AD Vikings de St-Eustache (MAAA ; QC) DRAKKAR DE BAIE-COMEAU

7 – Christopher Merisier-Ortiz DG Vikings de St-Eustache (MAAA ; QC) DRAKKAR DE BAIE-COMEAU

8 – Dawson Mercer AD Bishop’s College U18 (PSHF ; T-N) VOLTIGEURS DE DRUMMONDVILLE

9 – Xavier Simoneau AG Intrépide de Gatineau (MAAA ; QC) VOLTIGEURS DE DRUMMONDVILLE

10 – Christopher Innis DD Riverains du Collège Charles-Lemoyne (MAAA ; QC) OCÉANIC DE RIMOUSKI

11 – Bailey Peach AG Cole Harbour McCain (MAAA ; N-E) PHOENIX DE SHERBROOKE

12 – Mathieu Bizier C Commandeurs de Lévis (MAAA ; QC) OCÉANIC DE RIMOUSKI

13 – Justin Barron DD Halifax Macs (MAAA ; N-E) MOOSEHEADS DE HALIFAX

14 – Noah Laaouan DD Steele Subaru (MAAA ; N-E) SCREAMING EAGLES DU CAPE BRETON

15 – Brooklyn Kalmikov C Phénix du Collège Esther-Blondin (MAAA ; QC) SCREAMING EAGLES DU CAPE BRETON

16 – Jaxon Bellamy DG Saint John Vito’s (MAAA ; NB) WILDCATS DE MONCTON

17 – Jérémy Michel AG Commandeurs de Lévis (MAAA ; QC) FOREURS DE VAL-D’OR

18 – Pier-Rick Dubé AD Blizzard du Séminaire Saint-François (MAAA ; QC) REMPARTS DE QUÉBEC

19 – Thomas Pelletier DD Blizzard du Séminaire Saint-François (MAAA ; QC) VOLTIGEURS DE DRUMMONDVILLE Choix compensatoire relatif au refus de Jérémie Bucheler de se joindre à l’Armada de Blainville-Boisbriand après le repêchage 2016 de la LHJMQ

Au total, ce sont 250 joueurs de partout au Québec, des Maritimes et du Nord-Est des États-Unis qui ont été repêchés lors de ces 14 rondes de repêchage. Le prochain repêchage de la LHJMQ est prévu pour juin 2018 à Shawinigan. D’ici là, on surveillera qui d’entre eux créeront la surprise au prochain camp d’entraînement de leur équipe respective au mois d’août prochain. Prochaine date importante au calendrier des activités d’entre-saison de la LHJMQ : le repêchage des joueurs européens, qui se tiendra le 27 juin 2017 sur le coup de 11h00. Comptez sur moi pour vous tenir au courant à ce sujet lors d’un prochain article !

 

Bonne fin de finale de la Coupe Stanley à tous nos lecteurs ! On souhaite que celle-ci soit la plus longue possible ! PENS en 6 pour moi !

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

ROCKET DE LAVAL 2017-2018 : LES GARDIENS DE BUT – PARTIE 1

Charlie Lindgren et Zachary Fucale

Source(s) image(s):
LHJMQ
Radio-Canada
TVA Sports
Hockey Québec
St John's Ice Caps
TC Media

genMultiPaging($sharing['Uid']);?>

Commentaires