BORNES ÉLECTRIQUES

J'attendais Injustice 2, mais jamais je n'aurais pensé que j'y accrocherais autant. En fait, si Injustice: Gods Among Us était un bon jeu, Injustice 2 le surclasse sur pratiquement tous les points. Qui plus est, il s'agit de l'un des meilleurs jeux de combat à avoir vu le jour au cours des dernières années et il ne serait pas étonnant qu'il remporte plusieurs prix à la fin de l'année. Eh oui, c'est aussi bon que ça!

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU OUTLAST TRINITY - LA TRINITÉ DE L'HORREUR

Disponible sur: PlayStation 4, Xbox One

Bon scénario oubliant les comics

Malheureusement pour les amateurs du comics Injustice, Injustice 2 tient peu compte des événements survenus dans les pages de la bande-dessinée. Prenant place peu après Injustice, le scénario du jeu remet de l'avant Batman et Superman alors qu'une nouvelle menace s'approche de la Terre. Convaincu qu'il peut affronter le sinistre Brainiac sans l'aide de l'homme d'acier, Batman devra se résoudre à collaborer avec ceux étant demeurés fidèles à Superman. Et cela, c'est sans compter la venue d'une certaine Supergirl brouillant davantage les cartes.

Même si on exclut le scénario des comics, le scénario d'Injustice 2 n'en demeure pas moins solide. Le mode Histoire n'est pas très long (à peine 5 heures), mais ses chapitres sont bien écrits et permettent d'introduire l'ensemble des personnages proposés de belle façon. Qui plus est, vous aurez souvent le loisir de choisir entre deux personnages, voire même de faire un choix entre l'une des deux branches scénaristiques à la fin des douze chapitres proposés. À cet effet, on vous incitera à refaire certains chapitres non seulement pour sélectionner un autre héros, mais aussi pour voir les deux fins du scénario, l'une d'elles étant d'ailleurs plutôt troublante !

Petit mot au sujet des animations faciales: elles sont tout bonnement magnifiques et ajoutent au réalisme des personnages. Je ne m'attendais pas à ce que NetherRealm développe un engin visuel aussi poussé avec Injustice 2 et vous serez à même de le remarquer lorsque vous verrez les personnages parler. La bouche et les mouvements faciaux suivent les dialogues ainsi que les émotions des personnages  avec un réalisme déconcertant, ajoutant ainsi un élément très surprenant à la beauté générale du jeu !

 

Un système de combat pour n'importe quel joueur

Le système de combat n'a pas été tellement modifié depuis Injustice, ce qui est une bonne chose. En fait, ce qui est agréable avec le système de combat développé par NetherRealm Studios est qu'il convient autant à ceux qui jouent peu aux jeux de combat qu'aux fervents de ce type de jeux. Les techniques spéciales, les combos et l'enchaînement des techniques des personnages sont simples à exécuter, mais difficiles à maîtriser. Qui plus est, vous pourrez encore utiliser des éléments des décors pour blesser vos adversaires (dont un homme ivre dans un bar que vous pourrez lancer !) et catapulter votre ennemi vers un autre niveau d'un environnement de combat grâce à des transitions violentes et fort efficaces dans les tableaux en proposant.

Ceci dit, n'importe qui peut se plonger dans Injustice 2 et se débrouiller facilement tant il n'est pas nécessaire de mémoriser une panoplie de boutons pour exécuter une variété d'actions. Or, les joueurs désirant parfaire leurs habiletés auront le loisir d'approfondir les mécaniques du jeu afin de combiner les attaques, les techniques spéciales de même que les esquives. Le jeu convient ainsi à tout type de joueur, que vous soyez ou non familier avec les jeux de combat.

Par ailleurs, Injustice 2 propose pas moins de 29 personnages par défaut, chacun ayant ses particularités. J'ai beaucoup aimé cette réadaptation constante en fonction des capacités de chaque personnage. Par exemple, Batman est un personnage comptant beaucoup sur ses gadgets tandis que Superman est un peu plus lent, mais frappe beaucoup plus fort. Supergirl et Deadshot peuvent effectuer des attaques à distance, ce qui n'est pas le cas de Gorilla Grodd ou du Joker. Il faut donc prendre en considération les habiletés de chaque personnage et les exploiter du mieux qu'on le peut pour vaincre ses ennemis.

Malgré tout, certaines lacunes sont présentes. Le jeu contient bel et bien un didacticiel nous enseignant ses bases de même que ses mécaniques, mais certains éléments ont été oubliés. Par exemple, on ne montre pas clairement comment utiliser la jauge spéciale s'accumulant au fil d'un combat et pouvant accentuer la puissance d'une attaque ou nous permettre de remporter un Duel, tout comme on n'enseigne pas comment effectuer des esquives. Quant aux personnages, certains sont clairement plus faibles que d'autres. En outre, Gorilla Grodd et Black Canary sont désavantagés par rapport à d'autres héros comme Supergirl et Aquaman tandis que, selon moi, on aurait pu laisser de côté le Joker. Ce n'est pas un mauvais combattant, c'est simplement un personnage qu'on a inclus pour faire plaisir aux fans et qu'on aurait pu remplacer par un autre héros ou méchant de DC Comics lorsqu'on sait ce qui lui est arrivé dans Injustice.

 

Le multivers et la personnalisation des personnages, les grandes forces d'Injustice 2

Côté contenu, Injustice 2 est un jeu vers lequel vous retournerez encore et encore, croyez-moi. Depuis que je l'ai, j'ai de la difficulté à le laisser de côté, et ce pour une raison bien simple.

Le jeu met de l'avant un tout nouveau système d'expérience et d'équipement. Chaque personnage peut acquérir de l'expérience et augmenter son niveau jusqu'au niveau 20. Ce faisant, ses caractéristiques s'amélioreront et il pourra s'équiper de meilleures pièces d'armure, incluant des pièces légendaires extrêmement puissantes lorsqu'elles sont au niveau 20.

C'est ce nouveau système d'équipement qui rend Injustice 2 si accrocheur. On récolte de l'équipement un peu partout, que ce soit en terminant de simples combats ou encore en plongeant dans le mode Multivers. Ce dernier est une variante extrêmement bien conçue des tours des jeux de combat traditionnels. À travers des planètes se régénérant à intervalles réguliers, vous affronterez une succession d'adversaires afin de compléter différents événements et défis. Ce faisant, vous mettrez la main sur des récompenses, qu'il s'agisse de nouveaux costumes, de nouvelles habiletés ou de pièces d'équipement plus ou moins rares.

Bien honnêtement, je ne cesse de retourner vers le Multivers pour deux raisons. Premièrement, parce que les planètes du Multivers se régénèrent après un nombre d'heures variables, offrant ainsi des défis constamment renouvelés. Ensuite, parce qu'accumuler des récompenses ainsi que de l'équipement pour rendre chaque personnage plus fort est extrêmement prenant. Non seulement le système de combat d'Injustice 2 est-il une magnifique pièce de réalisation, mais en plus, cet élément de jeu de rôle nous encourage à monter les 29 personnages à leur niveau maximal puis de continuer à jouer simplement pour mettre la main sur de l'équipement encore plus performant. À noter que vous pourrez vendre les pièces d'équipement inutiles afin d'accumuler des crédits, ces derniers pouvant servir à débloquer des défis ou encore à acheter des Mother Boxes plus ou moins précieuses qui, une fois détruites dans l'un des menus du jeu, vous donnent de l'équipement, des costumes ou des habiletés.

D'autre part, le Multivers contient des planètes propres à certains personnages. Lorsque c'est le cas, vous ne pourrez utiliser qu'un héros ou méchant en particulier et ainsi affronter des adversaires selon les défis proposés. Généralement, c'est en complétant une planète dédiée à un personnage que vous pourrez mettre la main sur de l'équipement épique et extrêmement puissant pour ce héros. C'est pourquoi il est important de faire progresser chacun des personnages jusqu'à son niveau maximal, question de non seulement pouvoir l'équiper des meilleures pièces d'équipement, mais aussi de pouvoir affronter les défis les plus corsés pouvant surgir et lui être dédiés.

 

Encore plus de modes solo et des guildes multijoueur uniques !

Vous croyez que c'est tout ce que le Multivers contient ? Détrompez-vous. Ce mode renferme aussi l'équivalent des modes Arcade et Infini des jeux de combat traditionnels. Dans le premier, vous devrez combattre de 5 à 29 personnages dans des difficultés variées afin de voir une fin d'histoire différente pour chacun des personnages du jeu. Quant au mode Infini, eh bien, il s'agit simplement d'une suite sans fin d'adversaires. Plus vous remporterez de combats, plus vous mettrez la main sur de meilleures récompenses, dont une rarissime Mother Box de diamant contenant de l'équipement épique de grande valeur.

En plus de cela, le Multivers contient des variantes de combat ainsi qu'une composante multijoueur. Certains défis vous opposeront à des pièges environnementaux modifiant l'allure d'un combat. Par exemple, j'ai été confronté à des nuages de pluie acide diminuant la santé de celui se trouvant en dessous ou encore à des combats se passant à la vitesse extrême de Zoom, l'un des ennemis de The Flash. Il arrive aussi que des anomalies se présentent, nous envoyant alors tout d'un coup dans des combats contre un adversaire supplémentaire. À cet effet, attendez-vous à des surprises, incluant des combats contre des personnages connus de l'univers de DC Comics ne pouvant être personnifiés dans Injustice 2, du moins jusqu'à présent !

Quant au multijoueur, il est possible d'affronter d'autres joueurs en ligne dans des combats normaux ou encore de joindre des guildes. Ces dernières, auxquelles les joueurs peuvent imposer leurs critères d'adhésion, vous permettront d'affronter les défis les plus corsés d'Injustice 2. Les guildes du Multivers possèdent leurs propres défis, leurs propres boss et, par le fait même, leurs propres récompenses. Il faut vraiment que les membres d'une guilde coopèrent chacun de leur côté pour surmonter les défis proposés, notamment lorsque des boss ont des barres de vitalité si énormes qu'il est pratiquement impossible qu'un seul joueur en sorte triomphant.

En somme, Injustice 2 est un jeu extrêmement fourni sur lequel il est possible de passer des dizaines et des dizaines d'heures. En plus, contrairement à ce qu'on craignait avant son lancement, le jeu ne pousse pas vers la microtransaction. Certes, vous pouvez acheter des éléments avec de la vraie monnaie si vous le voulez, mais vous pouvez aussi tout récolter sans dépenser plus que ce que le jeu vous a coûté. Injustice 2 ne contient pas de messages incitant aux achats, ce qui est une bonne chose dans un monde où la paresse des joueurs est souvent encouragée par la microtransaction.

 

Devriez-vous y jouer ?

J'aurais pu parler d'Injustice 2 encore bien longtemps, mais à quoi bon. Je pourrais encore vous louanger ce jeu tant il est bien fait et extrêmement accrocheur, mais à quoi bon. Aussi bien terminer ici et vous dire simplement qu'Injustice 2 est l'un des meilleurs jeux de combat des dernières années et qu'il fera sans aucun doute partie de mes meilleurs jeux de 2017, et ce même si nous n'en sommes qu'à la moitié de l'année. Si vous aimez un tant soit peu les jeux de combat et les héros de DC Comics, c'est un achat sans hésitation, le seul point négatif étant l'impact que ce bijou de NetherRealms Studios aura sur votre vie sociale !

 

Ce que vous aimerez:

  • L'excellent scénario fidèle aux personnages des différents univers de DC Comics
  • Les éléments de personnalisation des personnages
  • Le Multivers vers lequel on retourne encore et encore

Ce que vous n'aimerez pas:

  • Certains personnages sont clairement désavantagés par rapport à d'autres
  • Certaines techniques sont mal enseignées
  • La traduction française de loin inférieure à la version originale anglaise

 

Note: 9,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU LEGO CITY UNDERCOVER (2017) - LE RETOUR DE GRAND THEFT LEGO !

Source(s) image(s):
PlayStation
GameSpot

Commentaires