BORNES ÉLECTRIQUES

Dévoilées au dernier Salon international de l’auto de Détroit, les Subaru WRX et WRX STI ne sont pas entièrement redessinées, mais elles proposent tout de même suffisamment d’améliorations pour leur permettre de demeurer compétitive encore quelques années en attendant l’arrivée d’une nouvelle génération. La Subaru WRX STI 2018 en particulier doit faire face à une compétition renouvelée comprenant la Volkswagen Golf R et la Ford Focus RS.

À LIRE AUSSI : VOLKSWAGEN GOLF R : LE COMPROMIS PARFAIT?

Les nouvelles Subaru WRX et WRX STI reçoivent une nouvelle calandre, un pare-chocs redessiné, des feux antibrouillard à DEL, des phares à DEL, des jantes de 18 pouces optionnelles dans la WRX et de 19 pouces aussi en option dans la WRX STI, des phares pivotants, de nouveaux cadrans à chiffres blancs pour le compte-tours et l’indicateur de vitesse, et des supports pour accessoires de toit désormais intégrés.

Les deux voitures offrent désormais une meilleure insonorisation et une suspension qui vise à améliorer le confort tout en préservant l’agilité et la tenue de route dynamique des deux modèles.

La Subaru WRX STI 2018 profite de changements techniques encore plus importants alors qu’elle est équipée de série de freins Brembo très performants. Le contrôle du différentiel central est maintenant électronique afin de réagir plus rapidement et ainsi offrir un meilleur rendement en conduite sportive dans les virages.

Nous avons d’ailleurs eu l’occasion d’évaluer le comportement de la nouvelle Subaru WRX STI 2018 sur un tout nouveau circuit situé à Oliver en Colombie-Britannique. Dessiné par Jacques Villeneuve, le circuit Area 27 vient tout juste d’ouvrir ses portes, et c’est là que nous avons pu constater que la WRX STI, malgré son aileron un peu loufoque (qui peut être remplacé par un becquet plus subtil sans frais supplémentaires), est une sérieuse bête de piste.

Le tracé imaginé par l’ancien pilote de F1 au milieu d’une vallée en Colombie-Britannique est très rapide, et il exige le respect. La Subaru WRX STI 2018 s’est montrée à la hauteur avec une tenue de route remarquable aidée par des pneus ADVAN Sport de 19 pouces qui collent à la route. La direction précise met rapidement le conducteur en confiance, et le conducteur sait en tout temps ce qui se passe du côté des roues et de leur adhérence.

Preuve que la WRX STI peut affronter une piste complexe en toute confiance, nous aurions voulu encore plus de puissance de la part du moteur quatre cylindres turbo de 2,5 litres. Ce dernier développe 305 chevaux, mais la WRX STI pourrait en prendre encore plus, surtout avec ses nouveaux freins Brembo qui sont non seulement performants, mais également très durables, même lorsque poussés à la limite.

Quant à la Subaru WRX 2018, elle propose toujours un moteur quatre cylindres de 2,0 litres développant 268 chevaux. Subaru affirme avoir amélioré le rendement de la boîte manuelle à six rapports afin de la rendre plus agréable à utiliser, mais il en manque encore un peu. Sur le plan technique, elle est efficace, mais passer d’un rapport à l’autre manque de conviction.

Cela dit, les performances demeurent au rendez-vous, et il est très difficile de critiquer cette voiture quand nous savons qu’elle ne coûte que 29 995 $ pour le modèle d’entrée de gamme. Une voiture à 30 000 $ qui peut atteindre 100 km/h en 5,4 secondes que la route soit dégagée ou enneigée? Nous en prendrions plus comme elle.

La Subaru WRX STI 2018 est pour sa part offerte à partir de 39 495 $. La différence avec la WRX est notable, mais les performances le sont aussi. En d’autres mots, elle justifie la différence de prix. Moins raffinée peut-être qu’une Volkswagen Golf R, elle propose un comportement un peu plus aiguisé.

Malgré tout, les deux modèles s’avèrent relativement confortables au quotidien. Nous avons fait beaucoup de route pour nous rendre au circuit Area 27, assez pour confirmer qu’il est possible d’utiliser l’un ou l’autre des modèles pour nos déplacements réguliers sans trop souffrir. Il manque seulement un peu d’espace à l’intérieur, la polyvalence n’étant pas le point fort de la gamme WRX. Subaru pourrait régler le problème avec une version à hayon, mais selon le constructeur ce n’est pas pour demain. 

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

CHEVROLET COLORADO ZR2 2017 : UN VRAI TRUCK DE GARS

Lien : LuxuryCar Magazine

Source(s) image(s):
LuxuryCar Magazine

Commentaires