Nos livres d’histoire et à chaque fois que l’on fête le Canada, on nous parle de la « Confédération ». On parle même des Pères de la Confédération lorsqu’on parle des acteurs du temps qui ont mené à la création du Canada. Pourtant, on parle du gouvernement fédéral pour le pouvoir central. Fédéral ou confédéral ? Pour le 1er juillet à venir, questionnons-nous sur la nature réelle du Canada.

À LIRE AUSSI : TOP 10 DES VIEUX ALCCOLS D’AUTREFOIS

C’était quoi le pays avant 1867 ?

Le Canada est un pays extrêmement complexe à expliquer encore aujourd’hui puisqu’il s’est bâti non pas sur une histoire commune d’une nation ou d’un seul peuple, mais sur une union de plusieurs entités très diverses. Il s’agissait d’un mariage de raison en fait entre quatre colonies britanniques : l’Ontario, le Québec, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. On cherchait à faire contrepoids aux États-Unis qui lorgnaient vers les colonies britanniques pour les annexer. Il y avait donc un but de « défense », mais aussi un but commercial car on souhaitait développer un marché Est-Ouest afin de s’affranchir du commerce Nord-Sud trop incertain avec la guerre de Sécession aux États-Unis. Il y avait aussi l’idée de vouloir s’affranchir de la Grande-Bretagne en devenant un pays.

Dominion du Canada

Après des conférences préparatoires qui jetaient les bases du nouveau pays, il fut décidé que le nom du nouveau pays serait Dominion du Canada. Il aurait pu s’appeler Royaume du Canada ou Dominion de Borealia (du Nord en latin) pour faire opposition à l’Australia (le sud). Toujours est-il qu’il fut décidé que cet ancienne colonie britannique, ce Dominion, aurait des instances gouvernementales distinctes entre les provinces et le pouvoir central, ou fédéral. Les colonies qui se joignaient au Dominion avaient des pouvoirs qui leur étaient exclusifs, mais renonçaient à leur souveraineté que seul le fédéral détenait désormais. On parle ainsi d’une fédération et non pas d’une confédération comme on nous le répète depuis 150 ans...

150 ans de débat

Après un siècle et demi, les mêmes débats que lors de sa fondation ont lieu encore aujourd’hui. Luttes constitutionnelles, place des francophones, des Amérindiens, immigration massive, le Canada peine à faire l’unanimité. On ne s’entend pas même sur la forme politique de l’ensemble; le Canada est-il une fédération ou une confédération ? Une chance qu’il y a le hockey pour unir tout ce beau monde!

 

Vous avez aimé cet artcile ? Consultez celui-ci :

ST-JEAN-BAPTISTE ET QUELQUES AUTRES SAINTS PATRONS

Liens :

fr.wikipedia.org

www.alloprof.qc.ca

Source(s) image(s):
Pères de la Confédération
Conférence de Québec

Commentaires