BORNES ÉLECTRIQUES

C’est le temps des vacances et plusieurs d’entre vous en profiteront sûrement pour sortir et faire des activités auxquelles vous êtes plus ou moins habitués. Voici donc un court article qui vous aidera à mettre toutes les chances de votre côté et éviter que les crampes musculaires viennent gâcher votre été…

À LIRE AUSSI : COMMENT RÉDUIRE LE STRESS ARTICULAIRE

Qu'est-ce qu'une crampe ?

Une crampe ou un spasme musculaire se traduit par une contraction involontaire et intermittente qui peut survenir à tout moment et dans n’importe quel muscle du corps. Vous pouvez même en avoir en dormant! Plusieurs choses peuvent provoquer ce mécanisme qui est en quelque sorte une réaction du corps à une situation :

Le manque d'eau

Une condition momentanée de déshydratation ou un manque d’électrolytes (minéraux) peuvent causer des crampes. Les signes avant-gardistes qui peuvent vous indiquer que vous êtes en manque incluent entre autre les vertiges, les maux de tête, l’urine foncée et la constipation. Le meilleur moyen d’éviter le pire est de prendre l'habitude de boire régulièrement et même de traîner avec soi une bouteille d’eau et de boire tout au long de la journée. Si vous sortez pratiquer une activité, prévoyez suffisamment de liquide pour pouvoir boire avant, pendant et après l’activité et munissez-vous également de formules chargées d’électrolytes (sodium, potassium, magnésium et calcium). Faites aussi attention aux boissons qui stimulent la diurèse (production d'urine) et qui risquent de vous déshydrater comme le café et l’alcool… 

Le manque de minéraux

Parlant d’électrolytes, afin d’éviter de vous retrouver en manque vous pouvez miser sur l’alimentation pour faire le plein quotidiennement. Les fruits (surtout les bananes), les noix et les légumes colorés (surtout verts foncés) ont en général de bonnes concentrations de minéraux qui aident à garder vos muscles en bonne santé. 

Les températures élevées

Le corps perd plus de liquide lorsque vous travaillez ou faites de l'exercice dans un environnement chaud ce qui peut vous rendre plus susceptible d’avoir une crampe. C’est simple; plus il fait chaud et plus vous devriez boire! Essayez aussi d’incorporer des moments où vous retournez au frais de temps à autre si vous prévoyez passer de longues périodes à la chaleur pour abaisser périodiquement la température du corps.

La médication

Les diurétiques et les médicaments qui sont utilisés pour contrôler le cholestérol incitent le corps à se débarrasser des liquides et les crampes peuvent donc faire partie de leurs effets secondaires. Parlez à votre médecin si vous êtes médicamenté et que vous sentez que vous avez tendance à en avoir de façon plus régulière. 

Les troubles de circulation

Si vous sentez vos jambes lourdes ou que des crampes surviennent lorsque vous tentez de bouger il se peut que le problème soit circulatoire. Mis à part les conditions génétiques connues (récurrences familiales), le travail statique (inactivité prolongé) et le vieillissement sont souvent des facteurs à considérer. La meilleure chose que vous pouvez faire c’est d'éviter l'anklylose et de marcher autant que possible. Les étirements et les massages peuvent aussi aider à améliorer la circulation en diminuant le tonus musculaire résiduel. Par ailleurs, il est très fréquent que les crampes soient conséquentes à des contractures déjà présentes. Une contracture , contrairement à une crampe, n'est pas une contraction intermittente perceptible électriquement. C'est un simple maintien des fibres en position raccourcie qui se traduit par une certaine rigidité musculaire; ce fameux tonus résiduel qui fait que vous êtes "raides" et que vous sentez que vous manquez de flexibilité. Les contractures sont souvent le résultat d'accumulation de stress (physique et/ou psychologique) ou d'attitudes posturales particulières (tendances naturelles). Le corps s'adapte alors à son environnement et c'est cette réorganisation qui affecte souvent les amplitudes fonctionnelles et qui vous rend plus vulnérable aux crampes. C'est pourquoi l'entretien de la maléabilité des tissus musculaires, par le massage et les étirements, est aussi important et efficace tant comme moyen de prévention que de traitement!

L’exercice physique

C’est important d’être actif mais il faut aussi savoir s’ajuster et même parfois quand s’arrêter. L’été est la saison des défis et des grands parcours (ex: vélo, course) et il incombe de bien se préparer avant de se lancer dans ce genre d’aventure. Dites-vous bien qu’en plus de l’environnement qui peut jouer contre vous, tout ce que vous faites d’inhabituel est susceptible de faire réagir votre corps. C’est pour cela que je rappelle souvent aux gens l’importance de se préparer judicieusement au cours des semaines précédant l’événement en plus de s’échauffer convenablement avant celui-ci et d’être à l’écoute de son corps pendant l’activité pour gérer intelligemment le stress que subit le corps. N’oubliez pas qu’avec la fatigue qui s’accumule vos muscles sont de plus en plus susceptibles de faillir à la tâche et de succomber. La période de retour au calme (tout de suite après) et de récupération (les semaines suivantes) seront tout aussi importantes et c’est pour cela qu’il est souhaitable de faire appel à un professionnel pour orchestrer le tout ou au moins de se servir d’un ouvrage de référence comme guide. Je recommande entre autre le tome 3 de la série Les exercices qui vous soignent qui traite spécifiquement des exercices à faire pour les activités sportives les plus communes. 

Quoi faire lorsqu’une crampe survient ?

Les crampes disparaissent habituellement d’elles-mêmes mais vous pouvez faire certaines choses pour les aider à se dissiper plus rapidement. La première chose à faire est bien entendu d’arrêter l’activité dès les premiers signes de crampe. Ensuite vous pouvez étirer doucement le muscle touché ou utiliser une source de chaleur pour inciter ce dernier à relâcher mais évitez de le masser ou de faire des points de pression car cela risque de faire réagir le corps. La réhydratation et les relaxants musculaires peuvent aussi aider à reprendre le dessus.

En gros, si vous buvez régulièrement, que vous vous alimentez bien et que vous prenez soin de vos muscles en les stimulant quotidiennement et en les étirant doucement, vous êtes en bonne posture pour passer un bel été!

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

10 TRUCS POUR BIEN PARAÎTRE CET ÉTÉ

Source(s) image(s):
Muscle injury. Man with sprain thigh muscles

Commentaires