Je ne pensais pas qu'on aurait droit à une suite du succès surprise Splatoon. À peine deux ans se sont écoulés depuis la sortie du jeu initial sur Wii U et, en aussi peu de temps, je me suis demandé si Nintendo pouvait avoir eu assez de temps pour nous proposer suffisamment de nouveautés afin de différencier ce second jeu de son prédécesseur. En y jouant, disons que j'avais raison de me poser cette question, même si cela n'enlève rien au plaisir qu'on peut en retirer !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU EVER OASIS - FAIRE LE RPG DIFFÉREMMENT

Pourquoi changer la formule de Splatoon ?

Splatoon 2 est identique à Splatoon, du moins au niveau de la jouabilité et de l'ambiance éclatée. Il s'agit du même jeu de tir à la troisième personne axé sur le multijoueur dans lequel les balles et la violence des titres de ce genre ont été troquées pour de l'encre. Encore une fois, vous devrez cracher de l'encre avec vos armes et nager dans ce que vous répandrez en vous transformant en pieuvre, vous rendant par le fait même plus difficile à détecter pour vos ennemis. Ainsi, ceux qui ont joué à Splatoon se retrouveront immédiatement en terrain connu, d'autant plus que Splatoon 2 met de l'avant plusieurs vêtements, armes et arènes du premier jeu, en plus du même lobby.

Néanmoins, Splatoon 2 n'est pas qu'un copier coller. Quelques subtilités ont été ajoutées aux armes et pièces d'équipement qu'on retrouvait dans le premier jeu, rendant leur utilisation suffisamment intéressante pour être de nouveau plaisante. Nintendo a également introduit de nouvelles armes à Splatoon 2, dont le double cracheur d'encre qui s'avère être une arme à la cadence de tir très élevée pouvant faire de gros dégâts. Ainsi, même si Splatoon 2 ressemble énormément à Splatoon, le style de jeu fonctionne toujours aussi bien et les nouveautés visibles à travers les nouveaux niveaux ainsi que les nouvelles pièces d'équipement et armes plairont tant aux nouveaux venus qu'aux vétérans.

Évidemment, la Nintendo Switch étant plus puissante que la Wii U, l'ambiance visuelle a elle aussi été améliorée. On retrouve donc des couleurs plus éclatantes qu'au sein de Splatoon, tout comme des effets de reflets sur l'encre beaucoup plus éclatants. Que vous jouiez au jeu sur votre téléviseur ou en mode portable, Splatoon 2 est très joli et roule en plus à une fluidité quasi-constante. Bizarrement, alors que l'action est ultra fluide lors des parties solo ou multijoueur, le jeu a tendance à ralentir au sein du lobby. On s'entend que ce n'est pas problématique puisqu'il n'y a pas d'impact entre ce qui se passe dans le lobby et votre progression, mais ça dénote tout de même un léger manque d'optimisation du jeu.

 

Un solo également similaire à Splatoon

Tout comme dans Splatoon, Splatoon 2 propose sa propre campagne solo. La structure de cette dernière est identique à celle du premier jeu, ce qui signifie que vous devrez trouver puis compléter une trentaine de niveaux répartis à travers quelques mondes avant de combattre les boss proposés. En huit à dix heures, vous aurez sans aucun doute passé au travers de cette campagne lors de laquelle on vous demandera de secourir le gigantesque Poisson Charge. Eh oui, en plus d'une structure similaire, le but de la campagne est également pareil à celui du premier jeu !

Ceci dit, je vous encourage fortement à compléter les missions en solo avant de vous plonger dans le multijoueur. En effet, la campagne solo vous familiarisera aux bases de Splatoon 2 tout comme aux différentes armes pouvant être utilisées. Qui plus est, le mode solo vous permettra de maîtriser les portions davantage axées sur le jeu de plates-formes afin de vous mouvoir plus facilement. À cet effet, la campagne solo de Splatoon 2 renferme davantage de séquences de jeu de plates-formes au sein desquelles vous retrouverez d'ailleurs de nouveaux éléments interactifs comme des rampes de propulsion ou encore des catapultes.

D'autre part, vous aurez l'occasion d'améliorer les différentes armes que vous accumulerez grâce aux objets que vous récolterez. Qui plus est, pour compléter l'ensemble de la campagne solo, vous devrez refaire les missions avec chacune des armes, ajoutant ainsi du défi à chaque niveau. En effet, chaque arme possède ses propres particularités et l'utilisation de certaines d'entre elles modifie considérablement la façon d'approcher les ennemis et de compléter les casse-tête de chaque tableau. Ce n'est rien d'impossible, mais les défis ainsi renouvelés permettent de se familiariser avec chacune des armes de façon intéressante.

Il est simplement dommage que la campagne soit plutôt courte, rien d'autre n'étant offert en solo. De plus, l'histoire est assez quelconque, notamment celle racontée par les pièces de parchemin trouvables dans chaque niveau. Il y a une panoplie de références au premier Splatoon, mais bien honnêtement, les anecdotes de même que le scénario du jeu ne sont pas d'un grand intérêt.

 

Tout à recommencer en multijoueur !

Splatoon, c'est avant tout une histoire de multijoueur. Autrement dit, si vous ne pensez pas y jouer en ligne ou avec des amis, mieux vaut passer votre tour.

Encore une fois, le but du multijoueur est d'accumuler de l'expérience ainsi que de l'argent à travers les parties pour pouvoir acheter du meilleur matériel pour votre personnage. Tout comme dans son prédécesseur, la progression dans le multijoueur de Splatoon 2 est assez rapide, du moins au départ. L'expérience s'accumule rondement et on amasse de belles sommes d'argent rapidement pour pouvoir considérablement améliorer son personnage dès qu'il a atteint le niveau 4. Avant, il est tout bonnement impossible d'acheter quoi que ce soit, les vendeurs ne trouvant pas que nous sommes assez cool à leur goût.

C'est encore le mode Turf War qui est mis de l'avant. Pour ceux ne sachant pas de quoi il s'agit, Turf War est un mode 4 contre 4 dans lequel les membres de votre équipe doivent répandre la plus grande quantité d'encre au sein du niveau sélectionné. Vous pourrez aussi éliminer les joueurs de l'équipe adverse, bien que ce soit surtout l'encre répandue qui comptera dans le calcul de vos points.

Tout comme dans Splatoon, ce qui est intéressant avec le multijoueur de Splatoon 2 est l'intensité des parties. Elles durent à peine trois minutes et comme l'action est ultra rapide, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Certes, après un certain temps, les buts des modes de même que les actions que l'on effectue sont répétitifs, mais on ne ressent aucunement la redondance du jeu en raison de la rapidité de ses parties !

À noter qu'en plus des parties classiques, le jeu vous permettra de disputer deux autres genres de parties. Dès le niveau 10, vous pourrez vous plonger dans des parties classées et d'autres modes (dont des contrôles de territoires et des contrôles de tours bougeant sur le terrain de bataille) tandis que lorsque vous aurez atteint le rang B avec votre personnage, vous pourrez disputer des combats dans des ligues. Ainsi, les joueurs les plus intenses peuvent créer leurs propres équipes et affronter d'autres grands amateurs du jeu dans des modes spéciaux approfondissant la compétition multijoueur de la franchise !

 

Pourquoi offrir un mode coopératif si limité ?

L'une des grandes nouveautés multijoueur de Splatoon 2 est un tout nouveau mode coopératif intitulé Salmon Run. Nintendo répond ainsi à l'une des demandes des amateurs du premier jeu. En gros, Salmon Run permet à quatre joueurs de s'entraider afin d'affronter des vagues d'ennemis. C'est un mode assez intense dans lequel il faut réellement coopérer pour survivre. Vous verrez que les vagues d'ennemis peuvent rapidement vous ensevelir et que les mini-boss qui se dresseront aux côtés des ennemis de base seront difficiles à vaincre.

C'est un mode coopératif qu'on a maintes fois vu au sein d'autres jeux de tir, mais qui s'avère très amusant et efficace. Le problème est qu'on l'offre de façon (trop) limitée. En effet, Salmon Run est un mode coopératif local (mais uniquement avec plusieurs consoles, non sur un écran divisé) ou pouvant être joué en ligne dans des parties privées. Contrairement aux autres modes multijoueur, il n'est pas offert dans des parties ouvertes sauf lorsque Nintendo le propose lors d'événements spéciaux. Je comprend qu'en tant que mode coopératif, on ait voulu privilégier le jeu entre amis, mais en 2017, ce genre de mode aurait dû être offert en ligne comme tous les autres modes. S'agira-t-il d'un correctif que Nintendo apportera dans une future mise à jour ?

 

Nintendo et les lacunes du multijoueur

Malheureusement, les limites du mode Salmon Run illustrent bien à quel point Nintendo comprend mal le jeu en ligne. Car oui, les autres modes multijoueur présentent aussi d'importantes lacunes.

Alors que plusieurs critiques de Splatoon ont soulevé l'impossibilité de modifier l'équipement de son personnage entre des rondes multijoueur, Nintendo n'a pas corrigé ce problème dans Splatoon 2. Pour modifier l'équipement, il faut carrément quitter le multijoueur pour retourner dans le lobby principal du jeu. Et oubliez aussi la possibilité de quitter la portion multijoueur lorsque vous attendez que huit joueurs joignent une partie. Vous devrez soit attendre que le jeu trouve tous les joueurs ou bien patienter jusqu'à la fin du chrono si le jeu n'y parvient pas. Nintendo aurait pu et dû corriger ces problèmes déjà présents et soulevés au sein de Splatoon.

La communication entre joueurs n'est également pas optimale. En fait, je devrais dire qu'elle est carrément nulle. Le jeu ne supporte pas les échanges vocaux sauf par l'entremise de la nouvelle application mobile Nintendo Switch Online. Ainsi, vous devez passer par un téléphone intelligent pour pouvoir parler avec d'autres joueurs, notamment dans le mode Salmon Run. C'est inutilement compliqué et ça implique surtout d'avoir un peu trop de gadgets entre les mains en même temps. La compétition doit être morte de rire en voyant à quel point les échanges vocaux sont compliqués lorsqu'on joue en ligne sur Nintendo Switch.

 

Devriez-vous y jouer ?

Splatoon 2 est indéniablement divertissant et plaisant. Si vous avez aimé Splatoon ou que vous êtes à la recherche d'un jeu de tir à la troisième personne multijoueur différent, vous trouverez votre compte avec Splatoon 2. En revanche, ce n'est pas un jeu très original, tout étant similaire au premier titre. Ce n'est pas négatif puisque la recette fonctionne encore, mais je souhaite que Nintendo prenne un peu plus son temps pour un éventuel Splatoon 3 afin de proposer un jeu plus surprenant. Entre-temps, nous aurons de quoi nous amuser avec la panoplie de mises à jour que Nintendo a promis pour au moins la prochaine année !

 

Ce que vous aimerez:

  • Le style de jeu toujours aussi rapide et divertissant
  • L'ambiance visuelle éclatée et colorée
  • Les quelques nouveautés, dont le mode coopératif Salmon Run

Ce que vous n'aimerez pas:

  • Le manque d'originalité par rapport à Splatoon
  • Le mode Salmon Run trop limité dans la façon dont il est offert
  • Les différentes absences dans les options multijoueur

Note: 8 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU ARMS - LA BOXE VUE TRÈS DIFFÉREMMENT !

Source(s) image(s):
Nintendo
Nintendo Wire

Commentaires