Avec les récents succès de Denis Shalopalov à la Coupe Rogers, certains pourraient se demander pour quelle raison, dans les dernières années, plusieurs Canadiens ont eu d’incroyables résultats sur la scène internationale. Prenons par exemple Milos Raonic qui est présentement 10e au classement de l’ATP et qui fut même déjà classé 3e en 2016 avec 8 titres en carrière, ou encore Eugénie Bouchard qui malgré ses récents problèmes a tout de même été classée 5e de la WTA en 2014 avec un titre à Nürnberg la même année.

À LIRE AUSSI : LES 8 JEUNES JOUEURS DU CANADIEN À SURVEILLER EN 2017-2018

Je prends donc la liberté de vous partager la raison principale des succès des athlètes canadiens ces dernières années.

La raison de ces succès est la création de centres nationaux et régionaux d’entraînement. C’est en 2007 que Tennis Canada a ouvert le premier centre d’entraînement (CNA) et depuis ce temps plusieurs jeunes ont pu avoir accès à un programme d’entraînement et à des infrastructures de qualités afin de s’assurer d’optimiser leur développement.

Sous la gouverne de Louis Borfiga le programme de Tennis Canada à fait l’embauche d’entraîneurs de renommée internationale, des préparateurs physiques, des physiothérapeutes et des tuteurs afin de soutenir les athlètes tant au niveau sportif qu’académiques. Ont peut aisément dire que, maintenant, le Canada fait parti de l’élite pour la qualité de  son programme et ses infrastructures grâce à Tennis Canada. Il est donc plus simple, depuis 10 ans, de suivre le développement de nos espoirs et d’en assurer l’encadrement.

Si le programme de Tennis Canada continue le même bon travail et que le tennis continue à séduire les jeunes, qui sait, peut-être qu'un jour nous aurons un numéro 1 mondial ou plusieurs Canadiens dans le TOP 20. Rien n’est impossible si nous continuons à mettre des efforts sur l’encadrement de nos jeunes et leur donner l'accès à des infrastructures de qualités.

Nous suivrons avec plaisir le développement de nos jeunes canadiens pour les années à venir, et, surtout, de nos espoirs québécois par exemple: Félix Auger-Aliassime, Taha Baadi, Françoise Abanda, Charlotte Robillard-Millette et surement beaucoup d’autres talents à venir.

Bonne fin de Coupe Rogers et bon tennis!

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci :

7 SPORTS POUR PROFITER PLEINEMENT DU PLEIN AIR

Liens :

http://www.tenniscanada.com/fr/competitif/centres-nationaux-dentrainement/

http://www.tenniscanada.com/fr/le-10e-anniversaire-du-centre-national-devenu-aussi-celui-de-lexcellende-reconnue-partout/

http://www.tenniscanada.com/fr/competitif/haut-niveau/centres-de-developpement-du-tennis/

Source(s) image(s):
Coupe Rogers

Commentaires