BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Le style Metroidvania me plaît énormément. Explorer des niveaux à la recherche d’habiletés puis revenir dans des zones déjà visitées afin de trouver des passages et secrets grâce aux aptitudes acquises en cours de route, j’adore! Pourtant, le jeu Sundered du studio montréalais Thunder Lotus m’était passé sous le nez. Fort heureusement que certains d’entre vous m’ont informé de son existence puisque si, tout comme moi, vous êtes un amateur de jeux Metroidvania, vous risquez de l’adorer!

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU CAPTAIN FLINTHOOK - UN PETIT BIJOU 8 BITS QUE J'AI FAILLI MANQUER !

Disponible sur: PlayStation 4, PC

Les défis d’un ancien monde magnifique

L’histoire de Sundered est…étrange. Vous prenez le contrôle de Eshe, un être humain se retrouvant plongé dans un univers mystique sous la terre. Guidé par une étrange voix, Eshe devra surmonter les défis d’un ancien monde duquel vous ne saurez pas grand-chose. En effet, si l’univers de Sundered semble intéressant, il n’est jamais approfondi. Tout reste étrange et mystérieux au point où on veut en savoir plus sans avoir toutes les réponses à nos questions en bout de ligne.

Ceci dit, dès vos premiers instants au sein de Sundered, vous serez conquis par sa beauté. Les ambiances visuelle et sonore du jeu de Thunder Lotus sont de grande qualité. Le style visuel est un mélange de réalisme et de bande-dessinée truffé de couleurs qu’on pourrait associer à une aquarelle. Pour vos oreilles, la musique orchestrale vous accompagnera magnifiquement à travers votre aventure tandis que la voix divine/mystique du grand esprit qui vous guidera ne fera qu’accentuer votre impression d’être dans un monde à part. Bref, du très beau travail de la part des développeurs!

 

Un Metroidvania avec des idées très originales

Comme je l’ai dit, Sundered est un jeu du style Metroidvania. Au départ, Eshe sera un personnage très faible, possédant une santé, des boucliers et des habiletés minimes. Puis, en progressant dans votre aventure, vous acquérez davantage d’aptitudes qui vous serviront à ouvrir de nouveaux passages ou encore à trouver des secrets au sein de zones déjà visitées. Le tout s’accompagne de séquences d’action assez intenses lors desquelles vous devrez faire valser votre épée pour détruire le flot d’ennemis qui déferlera vers vous.

Cependant, Sundered propose certaines idées innovatrices pour ce genre. C’est un jeu difficile dans lequel vous allez mourir. En fait, attendez-vous à être massacré très souvent. C’est voulu, la mort étant une partie intégrale de l’aventure. Néanmoins, elle n’est pas présente comme au sein d’un Dark Souls. La mort a plutôt une utilité comme dans un jeu tel que Rogue Legacy, faisant en sorte que lorsque vous mourez, vous pourrez améliorer votre personnage pour pouvoir mieux progresser.

Ainsi, tout au long du jeu, vous acquérez des Shards. Ces derniers pourront être échangés contre des aptitudes à débloquer dans le vaste arbre d’habiletés proposé. Eshe pourra donc améliorer sa santé, ses boucliers, son attaque et ses autres caractéristiques en échangeant des Shards, et ce en mourant. En effet, lorsque vous tomberez sous les coups de vos ennemis, vous retournerez à la source du jeu où le divin vous permettra d’améliorer vos caractéristiques. C’est donc en mourant que l’on peut mieux progresser, ce qui est intéressant et bien implanté au sein de Sundered.

Je vous vois déjà dire : « Non, mais ça doit être fatiguant de toujours devoir mourir pour retourner à la source et ainsi recommencer du début! » C’est vrai, mais les développeurs y ont pensé en incluant une panoplie de raccourcis. Vous verrez que plus vous progresserez, plus vous ouvrirez de chemins et plus vous relierez facilement les différentes sections de Sundered ensemble. Je ne vous dis pas que de retourner au début et devoir sans cesse reprendre les mêmes chemins pour continuer là où on est mort n’est pas fatigant à la longue, mais j’affirme aussi que l’implantation de cette idée dans le jeu fonctionne et est une source de motivation pour s’améliorer et aller plus loin.

 

Une présence d’ennemis originale, mais frustrante

Les ennemis du jeu sont également une facette originale de ce dernier. Les robots et autres entités que vous affronterez lors de combats endiablés ne seront pas répartis un peu partout. Ils surgiront plutôt par vagues, et pas toujours aux mêmes endroits. Lorsque vous entendrez des crépitements ou encore une alarme, préparez-vous car l’apocalypse débarquera sous peu!

Vos ennemis déferleront très souvent en vagues et, je vous avertis, cela peut être décourageant au début. Généralement, vous mourez une première fois lorsqu’une vague d’ennemis vous frappera. Puis, en améliorant Eshe, vous serez probablement en mesure d’affronter les adversaires qui vous ont massacré lors de votre deuxième tentative. Cependant, la position des ennemis changera lorsque vous mourez, faisant en sorte que vous pourriez très bien tomber sur des adversaires lors de votre second essai en des endroits qui étaient vides la première fois.

Thunder Lotus a ainsi voulu modifier l’expérience du jeu en ne la rendant pas trop monotone considérant l’omniprésence des allées et venues au sein de l’aventure. L’idée est bonne, mais au fil des 15 à 20 heures que prend le jeu pour être complété, la formule devient très répétitive, voire même frustrante. Les combats sont vifs, les contrôles sont précis et l’exploration est motivante, mais la mort omniprésente et les constants retours sur nos pas rendent l’expérience plus lourde qu’elle ne devrait l’être, voire même enrageante à certains moments. Tenez-vous-le pour dit : Sundered n’est pas une petite promenade agréable au parc et le jeu vous fera tenir votre manette bien serrée par moments!

 

Devriez-vous y jouer ?

Sundered m’a surpris, probablement parce que c’est un jeu surprise envers lequel je n’avais porté aucune attention avant de le tester. C’est un bon Metroidvania avec des idées intéressantes et originales, quoique certaines d’entre elles rendent l’expérience frustrante par endroits. Si vous aimez ce style de jeu, je vous encourage vivement à y jouer, ne serait-ce que pour encourager un studio montréalais bourré de talent dont le futur semble très prometteur!

 

Ce que vous aimerez :

  • Les idées originales implantées au style Metroidvania
  • Les magnifiques ambiances visuelle et sonore
  • Les combats vifs et précis ainsi que l’exploration motivante

Ce que vous n’aimerez pas :

  • Les constants va-et-vient
  • Les combats par vagues devenant frustrants par moments
  • L’histoire pas assez développée

Note : 8 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU YOOKA-LAYLEE - RESSUSCITER UN GENRE PRATIQUEMENT MORT !

Source(s) image(s):
PlayStation
IGN

Commentaires