Que ce soit à la télévision, au cinéma ou encore dans les jeux vidéo, j’aime beaucoup voir des franchises se mêler les unes aux autres. Bien souvent, ces mixes donnent droit à de beaux clins d’œil, voire même à d’excellents jeux complets. À l’occasion de la récente sortie de Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle, regardons ensemble certaines séries de jeux s’étant rencontrées au fil des ans et ayant donné droit à des résultats plus qu’intéressants !

À LIRE AUSSI: 10 FAITS MÉCONNUS SUR LA FRANCHISE DOOM !

Super Smash Bros.

Nintendo a eu une idée de génie lorsqu’elle a transformé un obscur jeu de combat en un jeu dans lequel ses principales mascottes se frapperaient. Paru vers la fin de vie de la Nintendo 64, Super Smash Bros. s’est avéré être un immense succès suivi de plusieurs suites tout aussi excellentes.

Avec le temps, plusieurs autres personnages de l’univers Nintendo se sont greffés à la série. Nintendo a également écouté ses fans en concluant des accords pour offrir des héros d’autres compagnies au sein des derniers jeux de la franchise. C’est pourquoi nous avons notamment eu droit à Sonic et Bayonetta de Sega, Pac-Man de Bandai Namco, Snake de Konami, Mega Man et Ryu de Capcom et Cloud de Square Enix !

 

Kingdom Hearts

Jamais je n’aurais cru que le mélange de Final Fantasy et Disney donnerait droit à une aussi bonne franchise. Pourtant, les développeurs derrière Kingdom Hearts ont réussi à marier habilement deux univers que pratiquement tout opposait. Si vous n’avez jamais joué à Kingdom Hearts, je vous invite fortement à vous procurer l’une des compilations de la série disponibles sur PlayStation 4, vous ne le regretterez pas !

On peut uniquement reprocher aux développeurs d’avoir inutilement développé trop de trames narratives à travers bien trop de jeux. L’histoire de la série devrait toutefois être recentrée l’an prochain avec la parution du tant attendu Kingdom Hearts III, en espérant qu’il ne sera pas encore retardé !

 

Marvel vs. Capcom

Au niveau des jeux de combat d’arcade, difficile de nier l’impact de la série Marvel vs. Capcom. Mélanger des héros provenant de plusieurs franchises et de plusieurs compagnies est toujours délicat, notamment au niveau de la balance de force des personnages. Or, l’équilibre entre les héros de Marvel et ceux de Capcom a toujours été au rendez-vous au sein des Marvel vs. Capcom, en plus d’offrir des combats 2D remplis d’action !

Reste à voir si Marvel vs. Capcom Infinite sera à la hauteur de ses prédécesseurs. Jusqu’à présent, les avis sont plus que partagés.

 

SNK vs. Capcom

Les personnages de Capcom ne se sont pas seulement frottés à ceux de Marvel ! En effet, ils se sont aussi battus contre les combattants de la firme SNK, bien connue pour ses jeux de combat 2D. Plusieurs titres ont vu le jour sur une variété de plates-formes au fil des ans et la plupart furent très appréciés par les amateurs de jeux de combat. Néanmoins, la rencontre de Capcom et de SNK n’a jamais connu le succès de celle entre Marvel et Capcom de sorte qu’aucun jeu SNK vs. Capcom n’est paru depuis un bon moment.

 

Street Fighter X Tekken

Encore un jeu de combat ? Eh oui, ce genre se prêtant particulièrement bien à des mélanges de séries !

Street Fighter X Tekken fut exactement ce que son nom laisse croire. Il mélangeait des personnages des franchises Street Fighter et Tekken dans des combats opposant des duos de personnages. Le jeu a bénéficié de l’expertise de Capcom dans les jeux Street Fighter et fut très bien reçu tant de la part des critiques que du public, même s’il n’est plus dans le paysage des jeux de combat depuis quelques années.

 

Les Lapins Crétins

Eh oui, à la base, les Lapins Crétins furent un mélange avec un héros d’une autre populaire franchise d’Ubisoft. Dans Rayman: Raving Rabbids, on prenait le contrôle de Rayman à travers une multitude de mini-jeux pour s’échapper d’une prison créée par les Lapins Crétins.

Même si on contrôlait le héros sans bras ni jambes, ce sont les stupidités des Lapins qui ont retenu l’attention et qui ont amené Ubisoft à en faire des personnages avec leurs propres jeux. Les enfants sont notamment des fans de la première heure des Lapins Crétins au point d’avoir amené Ubisoft à créer un centre de divertissement Lapin Crétins dans le secteur de Pointe-Claire à Montréal !

 

Heroes of the Storm

Comme pour chaque jeu de Blizzard, Heroes of the Storm a connu et continue de connaître un grand succès. Ce n’est pas un jeu rivalisant avec les World of Warcraft, Diablo ou Overwatch de ce monde, mais beaucoup de joueurs continuent encore à y jouer sur une base quotidienne.

À l’origine, ce jeu de combat multijoueur en arène (MOBA) avait tout pour plaire. Mélanger des personnages de franchises telles que Warcraft, StarCraft, Diablo, The Lost Vikings et Overwatch a de quoi allécher n’importe quel fan de Blizzard ou de jeux MOBA en général !

 

Sonic & Sega All-Stars Racing

Au niveau des jeux de course colorés et arcade, difficile de rivaliser avec Mario Kart. Pourtant, Sega a fortement surpris avec Sonic & Sega All-Stars Racing. Côté design de pistes, sensation de vitesse et plaisir de jouer, le jeu de Sega rivalisait dangereusement avec la mythique franchise de Nintendo. On pouvait y incarner différents personnages de séries de Sega, dont évidemment Sonic, mais aussi des héros de Super Monkey Ball, Billy Hatcher, Jet Set Radio et Samba de Amigo.

Avec le succès surprise remporté par le jeu, une suite a été commandée par Sega. Légèrement inférieur au jeu original, Sonic & All-Stars Racing Transformed s’est quand même avéré être un très bon jeu de course tout aussi fou et coloré que son prédécesseur !

 

Battletoads & Double Dragon

En 1993, Battletoads et Double Dragon étaient deux franchises similaires extrêmement populaires. Alors, pourquoi ne pas les mêler ? C’est ce qu’a fait le studio Rare en développant Battletoads & Double Dragon, un jeu beat ‘em up dans la lignée des deux séries et dans lequel on pouvait incarner les frères de Double Dragon ou encore les grenouilles mutantes de Battletoads.

Le jeu fut bien reçu sur NES puis fut porté sur d’autres plates-formes quelques mois plus tard, dont la Game Boy, la SNES et la Sega Genesis. Évidemment, si on avait les moyens d’avoir une console plus puissante que la NES, le jeu n’en était que plus agréable avec de meilleurs graphiques et effets visuels !

 

LEGO Dimensions

En terme de mélanges de franchises, difficile de faire plus que LEGO Dimensions. Je ne compte plus le nombre de séries que ce jeu mixe et continue de croiser avec le lancement sporadique d’expansions. Si vous aimez les jeux LEGO, c’est l’incarnation ultime de ce genre !

Seul hic : il faut avoir les moyens de pleinement exploiter le jeu. À 70-80$ pour acquérir le jeu de base et entre 9$ et 40$ pour obtenir des personnages, niveaux ou histoires supplémentaires, disons qu’on a souvent vu moins cher comme jeu !

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

10 MOMENTS DE NINTENDO 64 QUE VOUS AVEZ TOUS DÉJÀ VÉCUS (NOSTALGIE!)

Source(s) image(s):
Nintendo

Commentaires