Depuis ses débuts, le Québec a connu bien des catastrophes qui ont marqué l’imaginaire de sa population. Qu’elles soient de nature climatiques, techniques ou accidentelles, elles ont à jamais marqué notre histoire par leur caractère dramatique et spectaculaire. Voici six exemples parmi les plus marquantes.

À LIRE AUSSI : LES 7 MERVEILLES DU MONDE MODERNE ONT 10 ANS!

1) La destruction de la Huronie

Le tout s’est passé dans les années 1640, donc dans les tous débuts de la Nouvelle-France. Les Hurons, bien qu’alliés aux Français, ont été bien malmenés par les maladies apportées par les Blancs. Au début des années 1600, ils avaient une population de 20 000 à 25 000. La maladie coupa ce chiffre en deux juste avant la guerre d’extermination que mena la Confédération iroquoise entre 1648 et 1650. À peine 1200 survivants se sauvèrent des terres de la Huronie (près des Grands Lacs) et 300 de ceux-ci vinrent s’établir dans une seigneurie qui leur fut donnée près de Québec (Sillery), les Hurons-Wendats d’aujourd’hui. De ce génocide, il reste 1300 Hurons-Wendats à l’Ancienne-Lorette et 300 Wyandotes aux E.-U...

2) Le tremblement de terre de 1663

Le 5 février 1663, un puissant séisme se produisit au cœur du fleuve St-Laurent, entre Charlevoix et la rivière Ouelle. La puissance du séisme fut telle qu’elle fut ressentie jusqu’en Nouvelle-Angleterre (Boston) et dans la Nouvelle-Hollande (état de New York). Le paysage en porte encore des cicatrices, il suffit d’aller aux Éboulements (qui tire son nom de l’éboulement des terres de la côte dans le fleuve) pour constater l’ampleur inouïe de ce tremblement de terre. La population de la Nouvelle-France y vit le mécontentement divin sur les mœurs des colons qui trafiquaient de l’alcool avec les Amérindiens.

3) Le Grand incendie de Hull

Le 26 avril 1900, la ville de Hull fut totalement détruite par un des pires incendies de l’histoire du Canada. Déjà la ville était en flamme que le vent se leva, violent, et transféra le feu l’autre côté de la rivière des Outaouais à Ottawa qui fut en partie détruite. Des centaines de pompiers de de l’est du Canada vinrent prêter main forte aux pompiers locaux. 4000 maisons furent détruites laissant plus de 20 000 personnes sans abri. Voilà pourquoi aujourd’hui la ville n’a que peu de vieux édifices malgré ses 200 ans d’histoire…

4) L’écroulement du pont de Québec

Il y a eu 110 ans au cours de la semaine dernière le rappel d’un triste anniversaire d’une tragédie qui a fait couler beaucoup d’encre à l’époque. Le 29 août 1907, alors que la construction du pont de Québec allait bon train, ce dernier s’écroula dans le fleuve entraînant 76 travailleurs. On dit que le bruit du métal fut si fort que ce fut entendu à des milles à la ronde. On reprit la construction du pont mais la travée centrale s’écroula à nouveau en 1916. On s’imagine l’impact que ça produisit à l’époque.

Les débris du Pont de Québec en 1914.

5) Le naufrage de l’Empress of Ireland

L’une des plus grandes tragédies maritimes de son temps s’est produite ici, chez-nous au Québec, au début du XXe siècle. Le naufrage de l’Empress of Ireland a marqué l’imaginaire des riverains de Rimouski à Pointe-auPère (ils ont ramassé des cadavres flottants pendant des jours!), mais également la population en général. L’Empress of Ireland entra en collision le 29 mai 1914 avec un charbonnier norvégien, le Storstad, alors que le brouillard épais enveloppait le St-Laurent. Le naufrage fut rapide et fit 1012 victimes sur un total de 1477 passagers et membres d’équipage. En proportion, c’est un bilan pire que celui du naufrage du Titanic. La mémoire collective mondiale en a gardé un moins grand souvenir car le lendemain du naufrage, l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche fut assassiné à Sarajevo… c’était le début de la Première Guerre mondiale!

6) Le Déluge du Saguenay

Des conditions climatiques extrêmes et très particulières entre le 19 et le 21 juillet 1996 ont entraîné une série d’événements incontrôlables qui ont eu pour conséquence des inondations d’une ampleur sans précédent au Saguenay. Ce qu’on appelle depuis le « Déluge du Saguenay » a forcé l’évacuation de 16 000 personnes, coûta la vie à 10 personnes et des coûts d’au moins 1,5 milliard de dollars en dommage. On s’en souvient encore en raison de la violence des images, mais aussi en raison de la solidarité de la population qui s’est mobilisée pour aider les victimes.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

VOILÀ 9 VILLES FANTÔMES DU QUÉBEC

Liens :

www.grandquebec.com

www.rcinet.ca

fr.wikipedia.org

Source(s) image(s):
Naufrage de l
Empress of Ireland
Pont de Québec effondré

Commentaires